La Mauricie prête à accueillir ses touristes

La Mauricie prête à accueillir ses touristes

Geneviève Boivin, directrice générale de Tourisme Mauricie, et Valérie Bourgeois, présidente.

Crédit photo : L'Hebdo du St-Maurice - Myriam Lortie

TOURISME. À l’aube de la saison touristique estivale, Tourisme Mauricie redouble d’efforts pour faire converger les touristes du Québec et de l’étranger dans la région. En tout, 1,5M$ seront investis pour mettre en valeur l’histoire et les grands espaces de «la belle d’à côté», mais aussi ses deux produits touristiques phares: les spectacles du Cirque du Soleil et du Cirque Éloize.

Les messages publicitaires de Tourisme Mauricie circuleront surtout à Montréal, à Québec et à Sherbrooke cet été. C’est à nouveau le comédien natif de la région Rémi-Pierre Paquin qui a été choisi comme ambassadeur de la Mauricie.

«Nous misons beaucoup sur la proximité, nous sommes près des grands centres. C’est un endroit accessible où on peut décrocher», explique Geneviève Boivin, directrice générale.

«Lorsque nous nous adressons aux Québécois, nous allons miser sur nos nouveautés, notamment les deux spectacles de cirque, soit Juste une p’tite nuite, l’hommage aux Colocs du Cirque du Soleil à Trois-Rivière et le spectacle Nezha du Cirque Éloize à la Cité de l’énergie de Shawinigan», poursuit-elle.

Les grands espaces séduisent à l’international

Depuis quelques années, Tourisme Mauricie observe de plus en plus de touristes originaires de la France, de la Belgique et de la Suisse.

D’autres marchés sont également en expansion, notamment l’Allemagne, le Mexique ou la Chine. «Nous déployons beaucoup d’énergie pour démarcher le marché chinois, nous savons qu’il a de l’avenir», confirme Geneviève Boivin.

Ce sont surtout les grands espaces, le plein air et les lacs qui attirent les touristes internationaux eux qui se dirigent vers la Haute-Mauricie notamment. «Quand nous nous adressons aux européens, nous misons sur l’histoire typique, donc la cabane au Canada, l’ours, la faune», poursuit Mme Boivin.

Un reportage assez substantiel est paru récemment dans le magazine français Le Figaro, où le journaliste découvre la région du ciel à bord d’un hydravion. Tourisme Mauricie croit que les retombées d’une telle visibilité profiteront très certainement à la Mauricie.

«Ce qui nous distingue des autres régions du Québec, c’est notre nature qui est authentique.»

Sinon, Tourisme Mauricie mettra aussi de l’avant ses autres attraits que sont, par exemple, l’agrotourisme, les musées et la culture, les microbrasseries ou la villégiature.

«Depuis deux ou trois ans, nous observons une croissance du nombre de touristes. Nous souhaitons que la croissance du nombre de touristes depuis deux ou trois ans se maintienne.» Un plan stratégique est d’ailleurs en branle pour la Mauricie.

  • Le tourisme en Mauricie en bref:
  • – 439M$ de retombées économique annuellement
  • – 18% des retombées économiques proviennent des visiteurs hors-Québec
  • – 5 millions de visiteurs annuellement
  • – 17 500 lacs
  • – Trois spectacles exclusifs
  • – À 90 minutes des grands centres

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "La Mauricie prête à accueillir ses touristes"

avatar
Normand Fortin
Invité
Normand Fortin

Pour être vraiment prêt faudrait au moins réparé les deux routes qui amène les gens en ville …par la Baie de Shawinigan ou par le Blvd Trudel, le bitume des routes est dans états désastreux ceci ne donneras pas trop envie aux touristes de revenir chez nous