Maxine Noël, 11 ans et déjà ceinture noire

Par Lyne Vallieres

Maxine Noël a 11 ans. En juin dernier, elle a réussi l’exploit d’obtenir le grade de ceinture noire en Taekwon-do. Jeune athlète à l’Académie de Taekwon-do Pierre Laquerre, Maxine chemine dans son sport et dans la vie en général avec calme et assurance. Nul doute que sa discipline y est pour quelque chose.

Réussir l’examen de passage pour l’obtention du grade de ceinture noire n’est pas une mince affaire. Il faut courir 2,5 km; sprinter 12 fois 25 mètres, courir le plus vite possible un 60 mètres; faire le plus de «push up» et de redressements assis dans un temps déterminé; présenter les formes (mouvements de Taekwon-do); combattre contre tous les participants passant l’examen; sauter par-dessus trois personnes pour assener un coup de pied de côté en puissance afin de réussir l’épreuve de cassage de planches et, finalement, réussir l’examen théorique. Toutes ces épreuves demandent beaucoup de préparation et Maxine a mis toutes les chances de son côté pour les réussir. Pendant six mois, la jeune athlète de 11 ans s’est levée aux aurores pour aller courir avec sa mère et s’est entraînée intensément avec tout son cœur. Elle a de plus étudié un livre sur l’abc du Taekwon-do dans lequel on y explique l’origine du sport, la philosophie, les formes, etc. «J’étais la plus jeune de mon groupe lors de l’examen, nous étions 12 et il y avait aussi des adultes. J’ai obtenu la meilleure note de tous du côté pratique et j’ai aussi très bien réussi la partie théorique», affirme-t-elle.

Maxine, qui a fait ses débuts en Taekwon-do à l’âge de 6 ans au club de Shawinigan, a déjà plus de 22 médailles à son actif. Sa victoire la plus importante est survenue l’andernier à Edmonton alors qu’elle a obtenu le titre de Championne canadienne en combat, dans la catégorie 9-10 ans. «Mon rêve c’est de devenir championne du monde et d’obtenir mon 9e Dan», précise-t-elle.

Actuellement, Maxine s’entraîne une moyenne de six heures par semaine en plus d’être entraîneure adjointe et d’assister les professeurs de l’Académie de Taekwon-do Pierre Laquerre deux fois par semaine. Elle étudie en anglais intensif et rêve de voyager et de découvrir le monde.

Du haut de ses 11 ans, Maxine dégage sagesse et maturité. «Je sais très bien que je dois utiliser le Taekwon-do uniquement pour me défendre. Mes connaissances me donnent de la confiance en moi et ceux qui savent que je suis ceinture noire me respectent davantage». Voilà qui est rassurant pour ses parents à la veille de l’entrée de Maxine dans le monde des plus grands, au secondaire.

7e Dan.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des