Mission accomplie pour les Cataractes

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Mission accomplie pour les Cataractes
Mavrik Bourque (Photo : Denis Morin LHJMQ)

HOCKEY. La troupe de Ron Choules n’avait pas le choix, elle devait répondre et se lever contre les Saguenéens de Chicoutimi qui avait déjà obtenu le titre de champion de la division est et la pause pour la première ronde. Les Cats ont répondu à l’appel avec une écrasante victoire de 7-1 pour décrocher le deuxième laissez-passer et éviter la première ronde des séries.

Dès la 4e minute du match, Mavrik Bourque a donné le ton avec un filet en avantage numérique sur des aides de Justin Bergeron et Xavier Bourgault. Les Cats sont parvenus à museler l’offensive des Sags à seulement 5 tirs au but au premier vingt.

Vincent Lévesque a nivelé la marque en début de deuxième période. C’était avant de voir Olivier Nadeau exploser pour deux buts en 4 minutes; le premier avec des passes de Bergeron et Bougault, et le second avec des aides de Bourgault et Bourque.

Au début de la troisième période, Marc-Antoine Pépin a marqué sur un tir frappé pour donner une avance de trois buts aux Cataractes. Vasily Ponomarev obtient une passe.

Après avoir été solide en défensive en désavantage numérique, Bourque revient à la charge avec son deuxième filet de la rencontre, encore une fois en avantage numérique. Moins d’une minute plus tard, suite à un bel échange, Di Cesare en ajoute pour concrétiser la victoire des siens. Olivier Nadeau marque un autre but, dans la partie supérieure cette fois pour obtenir son premier tour du chapeau dans sa carrière junior.

Commentaires d’après match

«On a fini ça en beauté! En finissant deuxième, on s’assure d’être en deuxième ronde. En finissant troisième, on aurait eu besoin de battre Baie-Comeau qui n’est pas une équipe facile, c’est une équipe qui joue dur. On est très fier, on pourra se reposer et se préparer pour les séries éliminatoires», indique le capitaine Mavrik Bourque. «Ça restait un match de hockey et il ne fallait pas se mettre de la pression, mais c’était important d’avoir la deuxième place.»

L’entraîneur Ron Choules était satisfait de la façon que ses joueurs ont rebondi. «On a fait des bonnes choses, l’avantage numérique a marché aujourd’hui, le désavantage a très bien fait aussi, et tout le monde part avec un gros sourire.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires