Le Mondial d’impro junior s’arrêtera à Shawinigan

Le Mondial d’impro junior s’arrêtera à Shawinigan

Isabelle Bédard, Roberto Sierra, Joëlle Paré-Beaulieu et Xavier Sierra.

Crédit photo : L'Hebdo du St-Maurice

IMPROVISATION. Quatre équipes de jeunes improvisateurs de la France, de la Belgique, de la Suisse et du Québec s’affronteront du 30 mars au 2 avril prochain lors du 4e Mondial d’impro junior. L’événement se tiendra pour la toute première fois de ce côté-ci de l’Atlantique, soit à Québec, Laval, Montréal… et Shawinigan!

Les meilleurs joueurs âgés entre 14 et 18 ans de ces quatre pays se partageront la patinoire dans une série de matchs. Les participants qui représenteront le Québec avec l’équipe Impro Sierra sont Florence Conant, Malika Desrosiers, Anthony Forest, le Shawiniganais Alexandre Hamel, Charles Doray et la capitaine Léa Bussière. L’équipe sera accompagnée par le coach Xavier Sierra.

Pourquoi l’événement s’arrête-t-il à Shawinigan? «Nous avons une belle entente depuis quelques années. C’est important de choisir des villes où il y a un attrait pour ce genre de spectacle», indique Roberto Sierra, organisateur.

«Ça donne une belle visibilité à l’impro dans la région. Il y a un engouement depuis quelques années à Shawinigan et en Mauricie: il y a une quinzaine de ligues, dont trois à Shawinigan. En plus on donne une cette opportunité à un jeune d’ici», se réjouit Isabelle Bédard, responsable de la logistique du spectacle de Shawinigan et présidente de la ligue shawiniganaise La Résistance.

Le coach de l’équipe Xavier Sierra a participé aux trois autres événements en tant que joueur, une expérience des plus enrichissantes selon lui. «Nous jouons dans des salles environ dix fois plus grandes que celles auxquelles nous sommes habitués, jouer devant 250 personnes… c’est complètement fou! Ça nous apprend aussi beaucoup comme joueur, par rapport au stress. On réussit à donner beaucoup plus qu’en temps normal. On tisse aussi des liens très forts», exprime-t-il.

La porte-parole de l’événement, la comédienne Joëlle Paré-Beaulieu, rappelle l’importance de l’improvisation dans sa vie et dans celle des jeunes. «Je trouve que cet esprit d’équipe, cette inventivité, ça change vraiment des vies parfois. C’est un beau jeu d’esprit, de culture, d’ouverture et de confiance. J’ai souvent vu des jeunes plus timides devenir des étoiles d’improvisation en plus de se créer un réseau social significatif.»

Chaque équipe est constituée de six joueurs, soit trois garçons et trois filles. Deux des huit matchs se dérouleront au Centre des arts de Shawinigan, le samedi 31 mars, l’un à 19h (France-Belgique) et l’autre à 20h30 (Québec-Suisse). La grande finale aura lieu à Montréal le lundi 2 avril.

Les billets pour la soirée de Shawinigan sont en vente au coût de 15$ pour les adultes et 10$ pour les étudiants à www.cultureshawinigan.ca. Le comité organisateur est à la recherche de bénévoles (www.improsierra.com).

Poster un Commentaire

avatar