Mur de l’ancienne usine Belgo: le MTQ fera sécuriser la route

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Mur de l’ancienne usine Belgo: le MTQ fera sécuriser la route
Le nettoyage du site de la Belgo est une saga qui remonte à 2008, année de la fermeture de l'usine. (Photo : L'Hebdo / Sandra Lacroix)

SÉCURITÉ. Le ministère des Transports du Québec (MTQ) octroiera un mandat de services professionnels afin de sécuriser la route 153 dans le secteur de l’ancienne usine Belgo.

Depuis quelques mois, des automobilistes ont signalé le danger que représentait la chute de morceau de briques provenant du mur de l’ancienne papetière lors de leur passage. Ces plaintes ont incité le MTQ a intervenir en décembre 2019 en procédant à un délaminage du mur.  Cette opération consiste à frapper sur chacune des briques afin que les morceaux susceptibles de se détacher puissent l’être immédiatement dans un environnement sécurisé.

«Le ministère a décidé alors que cette opération se tiendrait deux fois par année. Nous y sommes donc retournés en mai dernier», explique Roxanne Pellerin, conseillère en communication au MTQ.

Cette fois-ci, le ministère va un peu plus loin en mandatant une firme pour évaluer les interventions à prendre, à court et moyen terme, pour sécuriser les automobilistes qui empruntent la route 153 dans ce secteur. «L’objectif de ce mandat, c’est de préciser la nature de ou des interventions à mener mais également, la façon de procéder. La firme devra aussi déterminer les parties du mur qui nécessiteront des interventions», précise la porte-parole du MTQ.

Roxanne Pellerin ajoute qu’il s’agit d’un dossier très complexe. «Il y a plusieurs facteurs à prendre en compte comme la possibilité de présence de matériaux contaminés,  le cours d’eau qui passe sous la structure  et l’évaluation de la capacité structurale du mur et du bâtiment.»

Le MTQ n’a avancé aucun échéancier quant à la réalisation des travaux de sécurisation. «On pourra s’avancer lorsque la nature des actions recommandées sera connue mais jusqu’ici, le ministère a toujours été rapide pour intervenir dans ce dossier», explique Roxanne Pellerin.

Comme le fera le ministère de l’Environnement qui a mandaté Sanexen pour procéder au nettoyage du site,  la facture du MTQ pour les travaux de sécurisation de la route 153 sera envoyée au propriétaire de l’ancienne Belgo, soit Recyclage Artic Béluga

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des