Nemaska Lithium analyse les alternatives

Par Redaction Shawinigan
Nemaska Lithium analyse les alternatives
Les installations de l'usine phase 1. (Photo : (Photo L'Hebdo du St-Maurice Patrick Vaillancourt))

Nemaska Lithium a annoncé par voie de communiqué qu’un comité spécial a été nommé afin d’examiner les alternatives stratégiques pour le projet Whabouchi et l’usine de Shawinigan.

Le comité spécial est composé de membres indépendants du conseil d’administration de la société, soit François Biron, Vanessa Laplante et Paul-Henri Couture, ce dernier agissant en qualité de président du comité spécial.
Dans le cadre de ce processus d’examen, Clarksons Platou Securities AS a été engagée à titre de conseiller financier auprès de la société et du conseil, Financière Banque Nationale et PricewaterhouseCoopers ont été engagés à titre de conseillers financiers auprès du comité spécial et du conseil, et McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L./s.r.l. a été engagé à titre de conseiller juridique auprès du comité spécial et du conseil.
La société, avec l’aide du comité spécial et des conseillers engagés, a entamé son processus d’examen qu’elle entend mener à bien en temps opportun, celui-ci comprenant l’examen des alternatives permettant d’obtenir le financement supplémentaire requis pour achever la mine Whabouchi et l’usine de Shawinigan.
La direction travaillera en étroite collaboration avec le comité spécial afin d’examiner toutes les alternatives, y compris, mais sans s’y restreindre, des actions ordinaires, des actions privilégiées, des instruments de dette autorisés par l’entente d’achat sur la production (streaming) et les obligations garanties de premier rang, d’autres sources de fonds et des alternatives de fusion et acquisition. La société assurera la mise à jour du marché en conséquence lorsque le conseil approuvera une alternative stratégique définitive, ou autrement lorsqu’il jugera qu’il y est approprié de divulguer d’autres renseignements sur le processus d’examen.

Rappelons que Nemaska Lithium a annoncé le 13 février qu’il aurait besoin de 375 millions$ de plus pour compléter ses travaux à la mine de Whabouchi et à l’usine électrochimique à Shawinigan.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des