Nemaska Lithium demande la protection contre ses créanciers

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Nemaska Lithium demande la protection contre ses créanciers
L'usine pilote de Nemaska Lithium à Shawinigan était en opération depuis février 2017, (Photo : (Photo courtoisie))

MINES. Nemaska Lithium a demandé ce lundi 23 décembre l’autorisation à la Cour supérieure se mettre sous la protection contre ses créanciers.

L’entreprise espère ainsi se donner suffisamment de temps pour mener à bien ses efforts de refinancement afin de permettre l’achèvement de la construction de son projet Whabouchi. Cette décision a entraîné la suspension des transactions sur les actions ordinaires de la Nemaska Lithium à la Bourse de Toronto.

Dans la déclaration publiée ce matin,  l’entreprise dit qu’elle pourrait demander à la Cour d’approuver le lancement d’un processus officiel de sollicitation d’investisseurs visant à obtenir du financement supplémentaire, à vendre des actifs, à conclure une coentreprise ou une combinaison de ces opérations.

Nemaska Lithium n’a pas fait référence dans sa déclaration à 2019 ses négociations avec le conglomérat britannique The Pallinghurst Group qui a déposé plus tôt cette année une proposition pour renflouer les coffres de l’entreprise jusqu’à une hauteur de 650 millions$. Les deux parties s’étaient donnés jusqu’au 31 décembre 2019 pour arriver à une entente.

Aucune trace non plus du litige qui l’oppose au fonds obligataires Nordic Trustee dans lequel le fonds obligataire norvégien réclame 93 millions$ en pénalité à Nemaska Lithium. La Cour supérieure devait trancher sur le fond de l’affaire à la fin du mois de janvier 2020 au palais de justice de Montréal.

Rappelons qu’à la suite de ses déboires financiers, Nemaska Lithium avait coupé une soixantaine de postes à l’automne et ordonné la fermeture de  l’usine de phase 1 à Shawinigan pour le 31 décembre 2019. Au terme de son dernier trimestre le 30 septembre dernier, l’entreprise ne disposait plus que de 77 millions$ en trésorerie.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des