Noël du Pauvre: « Les besoins sont extrêmement présents »

Par marie_eve_alarie
Noël du Pauvre: « Les besoins sont extrêmement présents »
Sophie Bernier animera le Téléthon du Noël du Pauvre le 26 novembre sur les plateformes de Radio-Canada. (Photo : (Photo Etienne Boisvert))

C’est vendredi soir, de 17h à 23h,  que se déroulera le Téléthon du Noël du Pauvre à la salle J.-Antonio-Thompson et sur les plateformes de Radio-Canada Mauricie dans le but de venir en aide à 4600 familles dans le besoin à travers la région à l’approche des Fêtes.

« Les besoins sont extrêmement présents, lance Sophie Bernier, animatrice du Téléjournal de Radio-Canada Mauricie et animatrice du Téléthon. À Trois-Rivières seulement, on parle de 100 demandes de plus comparativement à l’année passée. On peut s’imaginer que les demandes sont grandissantes aussi dans d’autres secteurs. On voit aussi que des gens n’ont plus assez d’argent pour finir le mois en raison de l’inflation fulgurante en ce moment. Des gens qui arrivaient serrés n’y arrivent tout simplement plus avec le prix des aliments à la hausse. »

Elle cite aussi l’histoire d’une mère de famille qui s’est retrouvée monoparentale du jour au lendemain avec son enfant atteint de fibrose kystique. Son enfant a besoin de cinq heures de traitement par jour, ce qui ne lui permet pas de conserver un emploi.

« Je remarque à quel point ça ne prend pas grand-chose pour nous faire bousculer dans une situation de pauvreté. Beaucoup de personnes qui font appel au soutien du Noël du Pauvre le font pour répondre à un besoin ponctuel pendant un moment de leur vie. On n’est pas à l’abri de la maladie ou d’un revers que la vie nous envoie. Ça remet beaucoup de choses en perspective », ajoute-t-elle.

Tout au long de la journée le 26 novembre, des bénévoles iront à la rencontre de la population pour amasser des dons. Les bénévoles sont toutefois actifs depuis plusieurs semaines aux quatre coins de la région. Devant l’impossibilité de tenir de grands soupers spaghettis comme il était coutume de le faire, ils se sont retroussés les manches et ont usé de créativité pour récolter des dons.

On peut penser au CAB Le Trait d’Union et au CAB de Nicolet qui invitent la population et les entreprises à parrainer une ou des familles en échange d’un don de 100$ par famille. Il est aussi possible de parrainer un ou des enfants en échange d’un don de 25$ par enfant. Les dons seront remis lors du Téléthon.

À Louiseville, l’équipe du Noël du Pauvre a adapté sa formule et recueillera les dons directement à l’hôtel de ville ce vendredi entre 17h et 23h. Pour ceux qui ne peuvent se déplacer, mais qui souhaitent tout de même contribuer, des bénévoles iront chercher les dons à domicile. Pour procéder de cette façon, les personnes désirant faire un don devront téléphoner au 819 2993810, le 26 novembre seulement. Les dons par carte de crédit seront aussi acceptés à ce numéro.

Cette année, le spectacle du Téléthon du Noël du Pauvre mettra en vedette plusieurs artistes qui performeront devant le public de la salle Thompson. On y verra Elvis Lajoie, les Petits Chanteurs de Trois-Rivières, le quatuor à cordes Wooden Shapes, Bryan Audet, Jérôme Charlebois, Rosalie Ayotte, Laura Niquay, Fabiola Toupin et Guillaume Marchand, Valérie Carpentier, Anik St-Pierre, William Cloutier, Cindy Bédard, QW4RTZ, Fred Pellerin et Sylvain Cossette.

En 2020, le Téléthon avait permis d’amasser un montant record de 705 810$. « C’était complètement fou! Le soir du Téléthon, les téléphonistes n’avaient pas le temps de prendre une gorgée d’eau. C’était aussi la première collecte depuis que l’on était confiné à la maison. Tout le monde était bouleversé par ce qu’il se passait. Il y a eu un lien communautaire incroyable dans les circonstances », rappelle Sophie Bernier.

Pour faire un don en ligne au Noël du Pauvre: www.lenoeldupauvre.com/don-en-ligne

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires