Nouvelle cible pour le parc industriel à grand gabarit?

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Nouvelle cible pour le parc industriel à grand gabarit?

SHAWINIGAN. Le parc industriel à grand industriel à grand gabarit projeté aux abords du carrefour giratoire du secteur St-Georges-de-Champlain ne verra vraisemblablement pas une grande entreprise s’y installer. Le maire de Shawinigan Michel Angers a indiqué à l’Hebdo qu’il songeait à une nouvelle stratégie pour le développer.

«Je ne cache pas que je suis en réflexion pour voir si c’est encore la grande vocation ou pas, ou s’il y a moyen de faire autre chose. Ma réflexion se poursuit là-dessus, j’ai des idées que je vais partager avec le conseil. Ça mijote!»

Il faut rappeler que le parc à grand gabarit avait été conçu pour accueillir l’entreprise brésilienne RIMA et une usine de silicium, mais en 2013-2014 la direction avait annoncé qu’elle allait plutôt s’établir dans l’état du Mississippi aux États-Unis.

À propos du terrain de l’ancien karting Grand-Mère

Le maire Angers indique qu’il existait des gens intéressés par le terrain de l’ancien karting Grand-Mère, mais que tout avait été mis sur pause en raison de la pandémie. «Au cours des prochaines semaines, on va réactiver les dossiers en contactant les promoteurs.»

La situation avec Nemaska Lithium

Nous avons questionné le premier magistrat sur la situation financière difficile vécue par Nemaska Lithium depuis plusieurs mois, notamment la recherche de financement et le possible retrait des actions à la bourse.

«Je sais que Nemaska Lithium va reprendre et que l’usine du secteur Grand-Mère va éventuellement se mettre en marche. La seule chose qu’on ne sait pas c’est avec quel investisseur ça va se faire, commente le maire Angers. J’ai une préoccupation pour les 25 000 petits investisseurs. J’en connais beaucoup qui ont mis beaucoup d’argent dans le lithium en croyant avec raison que c’est un minerai d’avenir avec l’électrification des transports. Je serai bien peiné advenant que ces investisseurs soient écartés du montage financier après avoir investi plusieurs dizaines de milliers de dollars.»

Rappelons que le gouvernement via Investissement Québec est un actionnaire majeur dans le projet de Nemaska Lithium avec un montant de 130 M$.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Martial Lavallee
Martial Lavallee
5 mois

Le lithium au Québec oublions ça c’est la 2 ième usine à Shawinigan qui fait faillitte….la 1ère j’y ai perdu beaucoup d’argent .

sebastien Hallé
sebastien Hallé
5 mois

Nemaska Lithium, c’est mort et enterré . Un super projet mais qui a été géré vraiment en cabochon