Nord-est de Montréal: deux fusillades mercredi soir, mais aucun blessé à déplorer

La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Un deuxième incident de coups de feu s’est produit mercredi soir dans le nord-est de Montréal, dans l’arrondissement Anjou, quelques heures après que des tirs aient retenti dans le quartier Rivière-des-Prairies.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) raconte que le second incident s’est produit vers 21h30. Des appels au central téléphonique d’urgence 911 ont fait état de coups de feu dans le stationnement d’un immeuble de l’avenue Goncourt, près de l’intersection du boulevard Châteauneuf.

Peu après leur arrivée sur les lieux, les policiers du SPVM ont aperçu dans le secteur une automobile affichant une marque de projectile. Un homme de 26 ans et une femme de 23 ans étaient dans l’habitacle, mais ils n’ont pas été blessés.

Un périmètre de sécurité a tout de même été érigé dans le stationnement où les tirs avaient été entendus. Les enquêteurs passent les lieux au peigne fin, avec l’aide de techniciens en identité judiciaire et de l’escouade canine.

Des vérifications seront faites jeudi dans le voisinage pour savoir si des caméras de surveillance ont pu capter des images de ce qui s’est passé. En fin de nuit, aucune arrestation n’avait été effectuée.

Plus tôt en soirée, vers 19h30, des coups de feu avaient été entendus à l’intersection de la 62e Avenue et de la 4e Rue, dans Rivière-des-Prairies. Les policiers n’ont localisé dans ce secteur aucune victime ni suspect, mais une douille de projectile d’arme à feu a été trouvée sur la chaussée et des témoins ont été rencontrés.

Là aussi, des enquêteurs, des techniciens en identité judiciaire et des membres de l’unité canine ont entrepris leur travail.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires