Trois fusillades en moins de six heures à Montréal: un blessé, pas d’arrestation

La Presse Canadienne
Trois fusillades en moins de six heures à Montréal: un blessé, pas d’arrestation

MONTRÉAL — Trois fusillades ont éclaté sur la voie publique dans autant de secteurs de Montréal mercredi soir; l’une d’elles a fait un blessé.

Vers 18h10, un occupant d’un véhicule qui circulait sur le boulevard Perras près de l’intersection du boulevard Rodolphe-Forget, dans Rivière-des-Prairies, a ouvert le feu en direction d’une autre automobile qui était en déplacement.

Aucun suspect ni victime n’avait été localisé par les agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) quelques heures après l’événement, mais plusieurs douilles de projectiles d’arme à feu ont été trouvées au sol, sur le boulevard Perras.

À 22h30, une personne qui a logé un appel téléphonique au central d’urgence 911 a rapporté que des détonations venaient d’être entendues à l’intersection du boulevard de Maisonneuve Est et de la rue Sanguinet, au centre-ville. 

À leur arrivée sur les lieux, les policiers du SPVM ont trouvé plusieurs douilles au sol et ont constaté des impacts de projectiles sur une automobile et sur un immeuble, mais aucune victime n’a été signalée.

Enfin, environ une heure plus tard, vers 23h30, un autre appel au 911 a fait état de coups de feu à l’intersection des rues Ethel et de l’Église, dans l’arrondissement de Verdun.

Peu après, des pompiers du Service de sécurité incendie de Montréal (SSIM) ont signalé au SPVM que dans le même secteur, un homme blessé venait de leur demander de l’aide à l’intersection du boulevard LaSalle et de la rue Galt.

Il semble que cet homme marchait avec une femme là où les coups de feu avaient été entendus un peu plus tôt et qu’il ait été atteint aux jambes. Il a été transporté dans un hôpital où il reposait dans un état stable, jeudi matin. 

La dame n’a pas été blessée.

Des douilles de projectiles d’arme à feu ont été trouvées sur le lieu de la fusillade. Personne n’a été arrêté.

Des enquêteurs du SPVM et l’escouade canine ont entrepris l’examen des lieux. 

En milieu de nuit, la police n’était pas en mesure d’établir de liens entre les différentes fusillades.    

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires