Octroi au Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan

Par Redaction Shawinigan
Octroi au Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan
La directrice générale du Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan, Pascale Fraser, en compagnie de la députée Marie-Louise Tardif. (Photo : courtoisie)

SHAWINIGAN. Le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de Shawinigan a reçu une somme de près de 380 000$ du gouvernement du Québec pour soutenir sa mission globale.

C’est la députée de Laviolette-Saint-Maurice Marie-Louise Tardif qui a remis les montants à la directrice générale du CJE, Pascale Fraser.

La somme octroyée par le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale vise à soutenir la mission globale du Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan. Ce financement découle de la signature, le 22 juin dernier, d’une nouvelle entente de principe entre le ministre Jean Boulet et les carrefours jeunesse-emploi (CJE). Elle couvre la période de juillet 2021 à mars 2022.

Cette entente établit les bases d’un nouveau mode de collaboration entre les CJE et le gouvernement du Québec afin d’offrir aux jeunes l’occasion de développer leur plein potentiel. Plus précisément, l’entente permet la création du Programme de soutien financier des carrefours jeunesse-emploi (PSCJE). Ce programme prévoit deux volets de financement : un en soutien à la mission globale et un en ententes de subvention pour des activités spécifiques.

En ce qui a trait au programme Créneau carrefour, piloté par le Secrétariat à la jeunesse, il vise à favoriser la persévérance scolaire, l’autonomie personnelle et sociale, de même que la participation des jeunes à des projets d’entrepreneuriat, de bénévolat et de volontariat.

Rappelons que la mission des 110 CJE est d’accompagner et de guider les jeunes âgés de 16 à 35 ans afin qu’ils se développent pleinement dans le but de réaliser leurs objectifs.

«Aujourd’hui, c’est une très belle nouvelle pour les jeunes de la région de Shawinigan. Ces appuis financiers importants permettront au CJE de Shawinigan de poursuivre leur travail d’accueil et d’accompagnement des 16-35 ans dans leurs démarches d’intégration personnelle, sociale, citoyenne et économique et de les soutenir pour l’obtention d’un diplôme», commente Marie-Louise Tardif, députée de Laviolette–Saint-Maurice.

«Nous tenons à remercier le gouvernement du Québec pour sa confiance. Cette entente de principe permettra l’accès universel à tous les jeunes du Québec et particulièrement à ceux du grand Shawinigan qui pourront bénéficier des nombreux services et projets du CJE et ceux à venir ! L’organisme procédera d’ailleurs à l’élaboration de son plan d’action local pour répondre aux besoins et aspirations des jeunes du territoire en complémentarité avec les services déjà existants», exprime Pascale Fraser, directrice générale du Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires