Opinion du lecteur : Club de Pétanque Laflèche de Grand-Mère inc.

Par superadmin

Les membres du Club de Pétanque Laflèche de Grand-Mère souhaitent régler le soi-disant conflit qui existe avec le voisin du terrain et la Ville de Shawinigan. M. Antonio De Vito avait reçu une convocation à une rencontre le 7 juillet 2010 avec le directeur des Loisirs, Robert Desjardins.

Le président du Club de Pétanque, M. Antonio De Vito, le voisin plaignant, la conseillère Mme Lucie DeBons et le directeur des Loisirs de la Ville de Shawinigan, Robert Desjardins devaient être présents, mais à la dernière minute, la rencontre a été annulée. Elle avait pour but de trouver un terrain d’entente entre les parties concernées.

M. De Vito avait prévenu la ville que si le problème venait des allées de Bocce qui sont installées près de la clôture du voisin, qu’elle pourrait les déplacer d’environ 150 pieds, soit près du chalet.

Cette solution pourrait convenir à tout le monde, mais malheureusement, cette solution ne suffit pas, car on se plaint aussi de la pétanque. Pourtant en 2000, il y avait de 100 à 150 joueurs qui pratiquaient ce sport sur ce même terrain.

Mes membres ne sont pas intéressés du tout à quitter ce terrain qu’ils occupent depuis 35 ans et le plaignant devait savoir qu’en achetant une propriété voisine d’un parc d’amusements, qu’il y aurait des activités dans le parc. (Article 976 du Code civil du QC)

Toutes nos activités commencent à 19 h et se terminent vers 21 h 30. Il n’y a pas de bruits excessifs, tout se joue calmement, mais on essaie de nous faire croire que ça dérange leur intimité…

Ce terrain n’est pas un aéroport, c’est un jeu de boules qui se pratique dans le parc. Si c’est le cliquetis des boules qui agace leurs oreilles, je pense qu’on pousse le ridicule un peu trop loin.

Nous acceptons le déplacement des allées près du chalet et je pense que tout le monde obtiendra satisfaction. Cette opération sera peu coûteuse et il y aura encore de l’activité qui animera ce coin de la ville.

Les contribuables de Grand-Mère seront, eux aussi, rassurés, car ils sont conscients que c’est une nécessité. Une pétition de 92 noms de résidents montre clairement leur attachement au parc Multisports Manfredo Devito et ces gens déclarent librement qu’ils ne sont pas dérangés par nos activités. Au contraire, ils apprécient.

En terminant, je voudrais remercier mes membres ainsi que tous les gens qui nous supportent dans cette aventure qu’on ne mérite pas. Après plus de 30 ans de bénévolat pour le développement de la pétanque et 6 années à faire connaître le Bocce, je pense être victime de mon succès. Le bénévolat est essentiel pour une communauté, il faut chercher à l’encourager et non à le détruire.

Si les autorités de la ville ne prennent pas notre demande de faire déplacer les quatre allées de Bocce en arrière du chalet en considération, nous irons manifester lors d’une assemblée du conseil municipal.

Cette initiative provient des gens qui nous appuient. En déplaçant les allées le long de la rue et de l’autre côté, le long d’une avenue, cela va régler la poussière, la lumière et le bruit et surtout ils regagneront leur intimité.

Antonio De Vito,

Président – Fondateur (1984 )

Club de Pétanque Laflèche de Grand-Mère inc..

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des