Ottawa consacre 9,1M$ dans une entente de cinq ans avec les SADC

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Ottawa consacre 9,1M$ dans une entente de cinq ans avec les SADC
e gauche à droite, on reconnaît Sylvane Gagné, entrepreneure, le ministre François-Philippe Champagne, Denis Capano, entrepreneur, Tommy Déziel, directeur général de la SADC du Haut-Saint-Maurice, André Desjardins, directeur général de la SADC de Maskinongé. Derrière, on voit Gilles Mercure, directeur général de la SADC de la Vallée de la Batiscan, Jacques Samson, président de la SADC Centre-de-la-Maurice et Simon Charlebois directeur général de la SADC Centre-de-la-Mauricie. (Photo : Michel Scarpino)

ÉCONOMIE. Le député de Saint-Maurice-Champlain et ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, en collaboration avec les SADC de la Mauricie, a annoncé une nouvelle entente de cinq ans avec Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) et les SADC dont celle du Haut-Saint-Maurice.

À la signature de cette entente, les SADC de la Mauricie recevront une contribution de 9,1M$ qui leur permettront de poursuivre leur mission et de mieux répondre aux besoins de leur collectivité grâce à l’ajout de nouveaux fonds et à des changements importants dans la livraison de leurs services.

La SADC Centre-de-la-Mauricie, la SADC de la MRC de Maskinongé, la SADC de la Vallée de la Batiscan et la SADC du Haut Saint-Maurice recevront chacune une contribution de 2 253 666$.

En 2018-2019, 244 emplois ont été créés ou maintenus via la SADC du Centre-de-la Mauricie, qui a investi 3M$, générant des investissements totaux de près de 12M$.

En 2018-2019, 64 emplois ont été créés ou maintenus via la SADC de la Vallée de la Batiscan, qui a investi 307 000$ dans des entreprises des municipalités de la région.

En 2018-2019, 380 emplois ont été créés ou maintenus via la SADC de la MRC de Maskinongé, ce qui généré 1,4M$ en investissements. 350 personnes ont aussi participé à des sessions de formation.

«Le grand message de ce matin c’est qu’on investit dans l’entrepreneuriat. Le moyen de réussir, ça vient des SADC dans notre région», estime le ministre Champagne.

«Quand on les aide (les SADC), on aide nos communautés locales, nos entrepreneurs»

– François-Philippe Champagne

Le président de la SADC Centre-de-la-Maurice, Jacques Samson, qui se faisait le porte-parole des SADC se dit très satisfait de cette entente. «Il s’agit de quatre ententes qui assureront une augmentation de budget et une bonne stabilité aux SADC de la Mauricie pour les prochaines années. Ces ententes sont le fruit d’un important travail de modernisation du programme du Programme de développement des collectivités».

M. Champagne se réjouit de cette excellente nouvelle pour la région : « L’enracinement des SADC dans leur milieu leur permet de bien comprendre la réalité des régions et des collectivités, et d’offrir un accompagnement personnalisé aux PME locales. Le gouvernement du Canada est fier de pouvoir compter sur ces partenaires clés pour assurer la prospérité des entreprises d’ici et le mieux-être de nos concitoyens. »

L’entente a été annoncée dans les locaux de l’entreprise de véhicules récréatifs Nautico, pour témoigner du succès des investissements d’une SADC. Son propriétaire, Denis Capano, a acquis puis relocalisé son commerce avec l’aide de la SADC du Haut-Saint-Maurice. «Quand j’ai acheté le commerce, on était trois employés, mais avec le temps on est maintenant 12», témoigne celui qui a également augmenté son offre de produits et services.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des