Pas de baseball avant le 1er juillet, d’après Baseball Mauricie

Pas de baseball avant le 1er juillet, d’après Baseball Mauricie

COVID-19. Les différents scénarios présentés par Baseball Québec (BQ), lors des derniers jours, donnent toujours espoir d’avoir une saison de baseball amateur cet été et même cet automne.

Dans la région, Baseball Mauricie s’appuie sur les orientations de sa fédération, basées sur les décisions gouvernementales en lien avec l’évolution de la pandémie, pour permettre aux joueurs de pratiquer leur sport favori.

Parmi les scénarios évoqués, le plus optimiste prévoit le début de la saison le 1er juillet, tandis qu’un second plan repousse le premier «Play ball» au 1er août, et ce, avec ou sans restriction entre les régions. «C’est de l’inconnu présentement, admet Francis Hénault, président de Baseball Mauricie. On a beaucoup de rencontres avec Baseball Québec et nos intervenants locaux. On se base sur les scénarios présentés, on tente de s’adapter localement et on fait des projections. On avait jusqu’à maintenant 1300 inscriptions confirmées en Mauricie. On ne sait pas encore si tous ces joueurs vont rester. À ce jour, on a eu seulement trois ou quatre demandes de remboursement», révèle-t-il.

Aussitôt que les autorités de santé publique se prononceront sur la reprise des activités sportives, Baseball Mauricie compte s’attaquer à l’organisation et à la logistique de cette saison.

Dans le cas où le gouvernement donne son feu vert à la saison de baseball, les associations locales devront mettre en place des mesures sanitaires, assure M. Hénault. «On va s’ajuster. Il faudra certainement mettre en place des mesures pour assurer la sécurité des joueurs, des officiels, des bénévoles ainsi que des spectateurs. C’est notre priorité première», affirme-t-il.

Si la saison commençait le 1er juillet, elle serait disputée en deux temps, avec un segment de 19 matchs jusqu’à la fête du Travail, comme c’est habituellement le cas. Un segment de 11 matchs de baseball automnal débuterait ensuite et se terminerait au début d’octobre.
Si la saison s’amorçait le 1er août, le calendrier prévoirait quand même 23 parties réparties jusqu’à l’Action de grâce.

Un été pour s’amuser

Baseball Mauricie avance que l’enjeu de la prochaine saison de baseball sera bien différent des autres années. «L’objectif va être beaucoup plus de faire bouger les jeunes que de les faire gagner et les voir progresser. L’aspect compétition est toujours un peu présent dans le sport amateur, mais dépendamment du scénario qui sera retenu et des directives du gouvernement, ce qu’on veut d’abord et avant tout, c’est que les jeunes aient du plaisir et qu’ils puissent s’amuser en pratiquant le sport qu’ils aiment. Ce sera du baseball régional et associatif», confie Francis Hénault, en soulignant au passage que tous les championnats provinciaux, les tournois et le défi triple jeu sont annulés.

S’adapter sans dénaturer le sport

Le président de Baseball Mauricie reconnait que d’organiser une saison de baseball dans les conditions actuelles représente tout un défi pour son association, mais également pour l’ensemble des organisations sportives. «Les bénévoles et les responsables, peu importe le sport, toutes catégories confondues, travaillent très fort depuis les six ou huit dernières semaines. On se creuse la tête pour être hyper créatif et pour trouver une façon de faire jouer notre monde. Sans dire que c’est plus facile au baseball, il y a des situations sur le terrain qui requièrent une certaine proximité, mais on est capable de les adapter. C’est un sport d’équipe, mais qui comporte aussi un aspect individuel. Ça demeure un grand défi pour ne pas dénaturer le sport tout en respectant les règles de la santé publique», termine M. Hénault.

Un plan de relance de la pratique du sport est en préparation au Québec. La ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, pourrait dévoiler le contenu de ce plan lors d’une annonce au cours des prochains jours.

Mesures envisagées au baseball

-Interdire le partage des équipements (casques, gants, bâtons, équipement de receveur)

-Offrir de l’eau et du savon pour le lavage des mains dans les abris de joueurs

-Distancer les joueurs à l’offensive

-Abolir la poignée de main à la fin des parties

-Révision du positionnement des officiels

-Imposer une distanciation entre les parents-spectateurs

-Procédure d’utilisation des balles

-Etc.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des