Pascal Aquin vient hanter son ancienne équipe

Pascal Aquin vient hanter son ancienne équipe

LHJMQ.  Les Islanders de Charlottetown étaient 8e au classement général, ayant remporté 7 de leurs 10 derniers affrontements. Menés par les deux buts de l’ancien Cataractes Pascal Aquin et par un Matthew Welsh en grande forme, les Islanders l’ont emporté 4 à 1. Il s’agit à la fois d’un 11e revers en 12 matchs pour les Cataractes.

Lucas Fitzpatrick obtenait le départ du côté des Cataractes et il a dû se signaler dès les premiers instants face à un tir à bout portant de Nathaniel Doyon, oublié dans l’enclave. Ses coéquipiers l’ont récompensé à la 9e minute de jeu. Cameron Askew sortait du banc de pénalité et Vincent Senez l’a aperçu derrière les défenseurs. Le #29 s’est amené seul devant le gardien Matthew Welsh qu’il a battu du revers entre les deux jambes.

Les visiteurs ont capitalisé à leur tour alors qu’ils évoluaient en supériorité numérique. Pascal Aquin s’est amené à toute vitesse en se faufilant entre Simon Dubois et Samuel Blier, pour ensuite déjouer le gardien habilement.

Ce même Aquin, laissé seul devant le filet, allait récidiver avec un lancer flottant en toute fin de période pour donner l’avance aux siens, 2 à 1.

À la 7e minute du deuxième tiers, Gregor MacLeod a inscrit le troisième but sans réplique des Islanders. Le défenseur étoile Pierre-Olivier Joseph obtenait son deuxième point sur le jeu. Les Cats se sont ensuite butés à Matthew Welsh qui a repoussé les 15 tirs auxquels il a fait face dans la période.

Les locaux ont amorcé le troisième vingt du mauvais pied alors que Jan Drozg et Samuel Blier ont été chassés à 7 secondes d’intervalle. Liam Peyton, bien posté devant le filet, a capitalisé à 5 contre 3 pour porter un dur coup aux Shawiniganais.

«On a joué un très bon match sur la route et on a réussi à rebondir après un match plus difficile. Notre groupe de joueurs est le fun à coacher. Welsh nous donne une chance de gagner à chaque soir et un vétéran comme Joseph a tellement une bonne éthique de travail exemplaire pour les jeunes», a commenté Jim Hulton, coach visiteur ce soir.

«Je suis très content et c’est excellent pour la confiance. Notre équipe a une bonne éthique de travail et respecte la structure imposée par le coach. Ça va de mieux en mieux à chaque game», a quant à lui commenté Aquin, la première étoile du match.

«Il va falloir que les plus vieux se réveillent! Je parle des 19 et 20 ans… et vous comprendrez que ça ne prend pas un baccalauréat pour analyser ça. Les Imbeault, Horvath, Théorêt et Martin ont bien joué. Et s’il le faut, les Imbeault, Horvath, Théorêt et Martin vont jouer!», a martelé Daniel Renaud, entraîneur-chef des Cataractes.

«On est jamais capable d’aller chercher le but qui va nous permet de respirer un peu.»

Welsh a repoussé 34 lancers, tandis que Fitzpatrick n’avait pas à rougir de sa performance ce soir. Pas moins de 2736 spectateurs ont assisté à la rencontre. Charlottetown a inscrit 2 buts en avantage numérique sur 6 occasions.

Prochain match

La formation shawiniganaise évoluera de nouveau à domicile mercredi face à Halifax. Elle prendra ensuite la route pour trois parties, soit à Chicoutimi, Baie-Comeau et Victoriaville.

De plus…

  • Chez les Cats, Jérémy Manseau, Tommy Cardinal, Renat Dadadzhanov et Mathieu Samson n’étaient pas de la formation aujourd’hui.

 

  • La Coupe Shaw Direct, remise au joueur du mois chez les Cataractes, a été remise à Cameron Askew.

 

  • Le récipiendaire de la 4e étoile du mois de novembre, décernée pour la persévérance, l’attitude et le rendement académique par le Fan Club des Cataractes, est nul autre que Vincent Senez.

 

  • Le défenseur des Islanders, Pierre-Olivier Joseph (1er choix Arizona 2017), vient de signer un contrat de 3 ans avec l’Arizona dans la LNH.

 

  • Photo (s) Jonathan Cossette – Hebdo Journal