Passeport pour ma réussite confirme son importance

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Passeport pour ma réussite confirme son importance
Sur la photo, on aperçoit Joanie Boucher, Caroline Duranleau, directrice du programme, et William Barry. (Photo : (Photo l'Hebdo Patrick Vaillancourt))

ÉDUCATION. Implanté à Shawinigan depuis 2012, le programme Passeport pour ma réussite offert par le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) a fait ses preuves. En conférence de presse mardi matin, l’équipe du CJE a dressé le bilan de la première cohorte après six ans et les élèves ayant participé au programme ont été 43% plus nombreux à obtenir un diplôme d’études secondaires (DES) que les élèves ayant fait leur entrée au secondaire avant l’année d’arrivée du programme.

@R:Pour la deuxième cohorte de Passeport pour ma réussite, ils sont déjà 63% à avoir obtenu leur DES en cinq ans et plusieurs autres l’obtiendront cette année.

En juin 2019, le programme soulignera la diplomation de 35 nouveaux jeunes, ce qui portera à 140 le nombre d’élèves ayant terminé leurs études secondaires avec le soutien de Passeport.

«Les taux de diplomation sont des chiffres impressionnants dont nous sommes fiers, mais il ne faut pas oublier qu’il ne reflètent qu’une partie de l’histoire, celle de la réussite scolaire, souligne Caroline Duranleau, directrice du programme. Derrière ces chiffres, il y a des aussi des dizaines d’histoires de persévérance et de succès. Au cours de leur parcours, ces jeunes auront relevé des défis, développé leurs compétences et pris conscience de leur potentiel. Le parcours scolaire pour certains est plus long que pour d’autres, parfois aussi des élèves choisissent de quitter l’école, mais on les voit alors revenir au Carrefour dans d’autres programmes de soutien. Ils ont appris le plus important à Passeport : ils ne sont pas seuls devant leurs difficultés et des adultes croient en eux et en leur importance pour l’avenir de notre communauté. Juste de savoir cela peut faire une grosse différence dans le cheminement d’un jeune.»

Maintenant étudiant au Collège Shawinigan en sciences infirmières, Wiliam Barry a partagé son expérience, lui qui a fait partie de la première cohorte. «C’est ma mère qui m’a inscrit à Passeport pour ma réussite. Comme beaucoup de jeunes, tu ne te rends pas compte à quoi ça sert au départ. Tu prends ça comme une corvée. J’étais un petit tannant plus jeune. Plus les années passe, tu te rends compte que c’est plus que de l’aide aux devoirs. J’ai toujours eu de la facilité à l’école. Louis-Philippe Normand m’a beaucoup aidé dans mon parcours, notamment pour mes problèmes de comportement.»

De son côté, Joanie Boucher terminera un parcours pré-DEP. «Quand un intervenant est venu présenter le programme en classe, je ne savais pas trop si je devais m’inscrire ou non. J’ai toujours eu de la misère à l’école, alors je me suis dit pourquoi pas. Ça m’a apporté beaucoup de choses positives. Il me reste un mois d’études, puis je pense faire un DEP en vente-conseil ce qui pourra m’aider à ouvrir mon entreprise, un petit gym. Aussi, on m’a offert de participer à un petit groupe de musique, et ça m’a permis de m’épanouir et d’être moins stressée.»

Pour réussir sa mission, le programme Passeport collabore étroitement avec les écoles du territoire, un travail d’équipe qui permet de soutenir le jeune dans son milieu scolaire, mais aussi dans sa famille et dans sa vie personnelle. Outre le milieu scolaire, le programme Passeport pour ma réussite peut compter sur le soutien de nombreux partenaires de la communauté et du milieu socioéconomique.

Pour connaitre l’admissibilité d’un élève au programme ou pour vous impliquer comme bénévole ou partenaire, visitez le www.cjeshawinigan.org ou communiquez  au 819-537-3358.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des