Phantasmagorie, des fantômes en 3D à Shawinigan

Phantasmagorie, des fantômes en 3D à Shawinigan

Le jeu immersif est produit par la compagnie québécoise CieAR Inc., spécialisée dans le domaine de l'expérience cinématographique en réalité augmentée.

Crédit photo : Capture d'écran CieAR

CULTURE. Êtes-vous prêts à résoudre une enquête criminelle dans laquelle vous devrez interagir avec des fantômes virtuels grandeur nature? À l’été 2018, il sera presque possible de toucher ces personnages hantés grâce à Phantasmagorie, une toute nouvelle attraction 3D qui sera lancée en première (mondiale!) dans le secteur Grand-Mère à Shawinigan.

Les visiteurs seront munis d’un appareil.

À mi-chemin entre le monde réel et virtuel, le jeu Phantasmagorie proposera aux visiteurs un parcours immersif et interactif à travers la ville. Le point de départ? La Maison de la culture Francis-Brisson. Les visiteurs partiront ensuite à l’aventure avec un appareil mobile.

Produit par la compagnie québécoise CieAR Inc., spécialisée dans le domaine de l’expérience cinématographique en réalité augmentée, le déploiement de ce projet par Culture Shawinigan vise notamment à faire découvrir plusieurs attraits culturels et historiques de la ville à un public de tous âges.

Élucider le mystère

Qui a tué La Stilla?

Tout au long du parcours, les visiteurs tenteront, à travers différentes scènes, de résoudre le mystère et les circonstances entourant la mort de La Stilla, l’une des plus célèbres sopranos de la Belle Époque. Par cette fiction, Phantasmagorie transporte ainsi les visiteurs au tournant du XXe siècle.

L’expérience a été conçue par le réalisateur et écrivain Olivier Asselin. L’histoire est librement inspirée d’une œuvre de Jules Verne.

Quand la culture s’ouvre sur le numérique

«Shawinigan veut devenir un leader numérique et Culture Shawinigan est fier d’y contribuer», a notamment déclaré Bryan Perreault, directeur général et artistique chez Culture Shawinigan. «C’est une autre façon de découvrir et de raconter un récit et de le mettre dans des lieux qui existent déjà. C’est la première fois, au monde, que la technologie de réalité augmentée sert à raconter une histoire», explique-t-il.

CieAR est une compagnie québécoise.

Du côté du DigiHub, le directeur général et partenaire Philippe Nadeau souligne que ce projet s’inscrit dans l’esprit de son pôle en divertissement numérique. «C’est une incroyable expérience immersive qui nous permet de toucher aujourd’hui à ce que l’industrie du divertissement offrira de mieux demain», estime-t-il.

La directrice générale de Tourisme Shawinigan ne peut elle aussi que se réjouir de l’arrivée de ce projet qui viendra enrichir l’expérience touristique des visiteurs. «Un projet aussi créatif, innovant et interactif fait de Shawinigan une fabuleuse aire de jeux où les mondes virtuels et réels se mêlent et amène les touristes à découvrir un univers fantastique, unique à Shawinigan.»

Ce projet est porté par la Ville de Shawinigan, Culture Shawinigan, CieAR, Tourisme Shawinigan, le DigiHub Shawinigan le Fonds des médias du Canada.