La pièce Pygmalion s’arrête à Shawinigan

La pièce Pygmalion s’arrête à Shawinigan

L'histoire tourne autour d'Élisa, une enfant de ruelle extravertie et entêtée, qui souhaite apprendre à mieux parler pour travailler dans un magasin de fleurs.

Crédit photo : gracieuseté

THÉÂTRE. Après avoir présenté La Souricière en février dernier, La Comédie Humaine revient à Shawinigan avec sa 13e production, soit la pièce Pygmalion, de George Bernard Shaw, qui sera présentée au Centre des arts le jeudi 22 mars, à 20h.

L’histoire tourne autour d’Élisa, une enfant de ruelle extravertie et entêtée, qui souhaite  apprendre à mieux parler pour travailler dans un magasin de fleurs. Elle croise le professeur Higgins, un homme froid et indépendant, qui accepte le défi de faire de cette jeune fleuriste itinérante issue du quartier «Faubourg à m’lasse»… une «princesse»!

La comédie originale écrite par George Bernard Shaw a fait le tour du monde.

Cette comédie écrite par George Bernard Shaw a fait le tour du monde. C’est d’ailleurs elle qui a inspiré la comédie musicale My Fair Lady. L’auteur était un socialiste et un défenseur des droits de la femme. Il a remporté le prix Nobel de littérature en 1925 et en 1939 ainsi qu’un Oscar pour l’adaptation de sa pièce au cinéma.

L’histoire originale a été adaptée et transposée à Montréal, dans les années 1938. La pièce est donc revisitée afin de faire un spectacle «nouveau», rempli de scènes ajoutées qui se veulent amusantes et touchantes.

Huit comédiens, soit Christine Lamer, Pierre Chagnon, Jean-François Beaupré, Élisabeth Chouvalidzé, Marc-André Coallier, Élizabeth Duperré, Carmen Sylvestre et Maryève Alary, monteront sur scène, dirigés par Martin Lavigne.

«Une pièce captivante, pleine d’esprit qui fait exploser le comique et qui dénonce les conventions et les préjugés», invite la production.

Poster un Commentaire

avatar