Pierrette Jacob reçoit le Prix Dollard-Morin

Par superadmin

La ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Marie Malavoy, a remis le Prix du bénévolat en loisir et en sport Dollard-Morin pour la région de la Mauricie à Pierrette Jacob de Shawinigan-Sud. Yannick Laliberté Caron (relève en loisir) et Sophie-Lizandre (relève en sport) de Trois-Rivières ont également reçu un prix lors de la cérémonie, qui s’est déroulée le 25 octobre dernier au Parlement de Québec.

Chaque année, le Prix Dollard-Morin souligne l’engagement de plusieurs personnes dans les domaines du loisir et du sport, dans les volets suivants: régional, national, relève ou soutien au bénévolat. L’ensemble des récipiendaires a reçu une sculpture de l’artiste trifluvienne Danielle Thibeault, ainsi qu’une épinglette représentant son œuvre.

Première femme à devenir responsable de l’organisation d’une finale des Jeux du Québec, Pierrette Jacob a reçu le titre pour la région de la Mauricie. Celle qui a présidé le comité de candidature pour l’obtention de cet événement d’envergure n’a pas hésité à devenir la présidente du comité organisateur quelques mois plus tard. Conférences de presse, entrevues, campagnes de financement et remises de prix n’ont été que quelques-unes des actions posées par Mme Jacob pour assurer la visibilité et le rayonnement local, régional et provincial de la 47e Finale des Jeux du Québec de Shawinigan.

En plus de ses nombreux rôles, Pierrette Jacob a présidé le comité exécutif de l’événement, créant un climat d’entente et de respect entre les différents intervenants de la communauté y siégeant. Les Jeux du Québec ont contribué au développement économique et touristique de la Mauricie. S’impliquant depuis plus de 15 ans dans le milieu de la santé et des services sociaux, Pierrette Jacob s’est embarquée dans l’aventure des Jeux du Québec, car elle y a vu un lien avec l’avenir des jeunes.

Yannick Laliberté-Caron, relève en loisir

À l’âge de 15 ans, Yannick Laliberté-Caron s’est joint à l’équipe de bénévoles de l’Association récréative de Sainte-Marguerite. De simple membre, il est devenu son président, fonction qu’il occupe encore aujourd’hui. Peu importe la saison, il organise de nombreuses festivités et des marchés aux puces, pour le plus grand plaisir des gens du quartier. Quatre ans plus tard, il devient animateur chez les scoutes pour la Meute Saint-Eugène, où il est nommé commissaire du district, devenant du même coup gardien de la qualité du scoutisme en Mauricie.

Les activités telles que les rencontres nationales d’automne de l’Association des scouts du Canada, Pôle 2013 et les Soirées de reconnaissance des bénévoles ont toutes été organisées par ce bénévole, aujourd’hui âgé de 30 ans. Il a également contribué à la mise sur pied de l’Association des anciens scouts de Louiseville.

Au cours des huit dernières années, Yannick a collaboré avec plusieurs organismes. Il a été secouriste lors d’événements sportifs pour Support médical Trois-Rivières, où il a donné des formations, et s’est également impliqué auprès de Coup de main Mauricie, un organisme travaillant à la réadaptation des personnes ayant une déficience motrice. Il contribue également aux organisations du Grand Prix de Trois-Rivières, aux randonnées annuelles à vélo de la Direction de la protection de la jeunesse et aux formations de kayak du Club Radisson

Sophie-Lizandre Blais, relève en sport

À seulement 20 ans, Sophie Lizandre Blais est impliquée bénévolement dans la discipline du patinage artistique depuis plusieurs années. Patineuse du Club de patinage artistique de Trois-Rivières depuis qu’elle a cinq ans, elle a suivi la formation nécessaire à dix ans pour enseigner les différentes techniques de patinage aux enfants. Chaque année, elle prépare et accompagne les jeunes pour la compétition régionale Premiers-Jeux, le Défi Sylvia Snider et le spectacle de fin d’année du Club.

En 2012, la patineuse a accroché ses patins, devenant membre du conseil d’administration du Club de patinage artistique de Trois-Rivières. Elle doit organiser les sessions de tests, assister la trésorière et coordonner le spectacle de fin d’année 2013, mettant en vedette 120 patineurs dans une quinzaine de chorégraphies. Sophie a suivi la formation de juge, niveau primaire.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des