Pizzéria Salvatoré ouvrira une franchise à Shawinigan

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Pizzéria Salvatoré ouvrira une franchise à Shawinigan
Fermée depuis plusieurs années, l'ancienne clinique d'optométrie de l'avenue Saint-Marc est évaluée à 143 900$ selon le rôle d'évaluation de la Ville de Shawinigan. (Photo : L'Hebdo / Bernard Lepage)

RESTAURATION. La chaîne Pizzéria Salvatoré ouvrira une franchise cet été dans l’ancienne  Clinique visuelle 20/20 de l’avenue Saint-Marc, à Shawinigan.

«Nous cherchions un endroit depuis quelques mois et cet immeuble est intéressant parce qu’il est central et bien adapté pour la livraison. Il y a quand même pas mal de travaux à faire. C’est une bâtisse qui a besoin d’amour», explique Sébastien Abbatiello, petit-fils de Salvatoré Abbatiello qui a ouvert sa première pizzéria en 1964 en Beauce. Notons que la transaction a été conclue par l’entremise du courtier Alain Leclerc, de Re/Max.

Il s’agit d’un investissement de près de 750 000$, comprenant l’acquisition de l’édifice et sa rénovation. Habituellement, les Pizzéria Salvatoré sont composés d’équipes de 50 à 70 personnes, à temps plein ou temps partiel dans les cuisines et les livraisons.

Pizzéria Salvatoré est en mode expansion depuis près de deux ans. De 15 franchises en 2019 un peu partout au Québec, celle de Shawinigan deviendra sa 29e lorsqu’elle ouvrira au début du mois d’août. Et l’entreprise familiale affiche ses ambitions d’en compter une cinquantaine en 2024.

Son plan d’affaires est original puisque les frères et sœurs Abbatiello sont propriétaires à 100% des restaurants mais s’associent avec deux ou trois opérateurs locaux avec lesquels ils partagent les profits 50-50. «Habituellement, six semaines avant l’ouverture, on ouvre les offres d’emploi pour ces postes de gestionnaires et on recrute les meilleurs candidats qu’on forme par la suite», poursuit le responsable du marketing.

Avec la pandémie, Pizzéria Salvatoré a misé sur le take out et la livraison et la recette fonctionne. Son chiffre d’affaires a augmenté de 79% dans la dernière année. «Nos nouveaux restaurants ont des salles à manger d’une dizaine de places seulement. On a débuté ça à Victoriaville et cela a été mieux que prévu. On en a ouvert d’autres comme ça à Granby et Drummondville et celui de Shawinigan sera sur le même concept», termine-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires