Place aux séries de fin de saison

Par Gilles Bourassa
Place aux séries de fin de saison

CHRONIQUE. Une des raisons principales de jouer au golf nous apprend que c’est un sport qui est «le fun» à jouer.

Peu importe la vie que vous meniez, que vous soyez étudiant, professionnel ou simple citoyen prenez le temps d’aller frapper quelques balles dans un champ de pratique et vous ne pourrez plus résister à la tentation de sauter sur un terrain de golf chaque fois qu’on vous en donnera l’occasion.

Lorsque vous jouez au golf, vous n’êtes pas en compétition contre vos adversaires mais contre la carte de pointage et le terrain lui-même. Les arbres vous demanderont beaucoup d’adresse pour les contourner, pour frapper en-dessous, les trappes de sables ont été placées pour attraper vos balles, l’herbe haute est prête à la cacher et les lacs, les ruisseaux et les étangs vérifieront votre petit caractère. Exigeant et cruel, le golf n’en possède pas moins ses vertus.

Échos du 19e trou04

Voici un petit commentaire envoyé par un de mes fidèles lecteurs: les bons coups sont souvent mentionnés dans ta chronique alors aujourd’hui, je te fais parvenir une personne qui a été persévérante. Francis Tremblay de Grand-Mère joue au golf depuis quelques années seulement. Lors du championnat du club de golf Grand-Mère, à sa première ronde, il a joué 86. Cependant lors de la deuxième ronde, probablement un peu plus nerveux, il s’est tapé 4 balles dans la coulée du #1 pour terminer le trou avec un compte de «13». Malgré cela, il a terminé ses 18 trous pour finir avec «100». Selon mon ami Louis Marchand «voilà un très bel exemple de persévérance et surtout qu’à cet âge, il y en a qui lâchent pour moins que cela», chapeau Francis!!

Au club de golf St-Rémi du Lac-aux-Sables avait lieu en fin de semaine le championnat du club. Olivier Dessureault a été le grand gagnant de toute catégorie, Jacques Gingras a remporté la classe B. Chez les dames classe A, les honneurs sont allés à Francine Soucy et dans la classe C, Jocelyne Kiolet a été la championne. Lors du tournoi MRC Mékinac, la pluie est venue perturbée l’organisation mais malgré tout, plus de 120 joueurs se sont présentés sur le parcours, le tout précédé d’un excellent brunch le matin.

Notre ami Jack St-Onge nous a quittés mais sa ligue du mardi à Ste-Flore va continuer d’exister avec Jean-Pierre St-Louis qui prend la relève. La saison est maintenant terminée et le duo Jacques St-Louis/André St-Ours a remporté le championnat avec 41 points ne devançant que par 2 seuls points Jean-Pierre St-Louis et Jean-Guy Roy. Pierre Brodeur et Yves Béland ont terminé en troisième place sur un pied d’égalité avec Yves St-Louis et Michel Simard. Les séries de fin de saison se poursuivent et l’équipe de Robert Dupont et Michel Filion en promet à leurs adversaires car selon mes espions, ils aspirent aux grands honneurs.

La ligue amicale Gestion Privée Gi a couronné ses champions avec le duo Maurice Gabias et André Jacob qui a défait par un seul point Yvon Lefebvre/André Auclair, Guy Turcotte/André Gignac. Le duo le plus âgé de la ligue est maintenant composé des frères Bernard et Claude Tremblay qui ne cessent d’impressionner tout le monde. Quand à Maurice Déziel et Robert Poirier, ils ont réussi à blanchir pour la première fois cette saison le duo Jean-Guy Roy et Gilles Bourassa. Difficile d’avoir de petites anecdotes car à chaque fois que je m’approche d’une équipe, on arrête de parler de leur partie.

Au Mémorial, les Pirouettes ont tenu leur souper de fin de saison mercredi dernier. La pluie est venue contrecarrer les plans des professionnels qui avaient prévu une compétition 4 balles meilleure balle. Elle sera reprise mercredi de cette semaine à compter de 16h30 alors que les équipes seront tirées au sort avec la suggestion de plusieurs. Ceci dans le but de permettre à tout le monde de se connaître davantage.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des