Plus de 2,9 M$ pour Saint-Mathieu-du-Parc

Par Redaction Shawinigan
Plus de 2,9 M$ pour Saint-Mathieu-du-Parc
(Photo : L'Echo)

OCTROI. Une aide financière de 2 915 829$ a été accordée à la municipalité de Saint-Mathieu-du-Parc pour la réfection du chemin Saint-François (tronçons 54 à 59).

L’annonce a été faite par le député de Maskinongé, Simon Allaire, au nom du ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, François Bonnardel. Cette aide est issue du Programme d’aide à la voirie locale volet Redressement des infrastructures routières locales (RIRL).

«L’annonce tant attendue de cette subvention nous réjouit grandement, mentionne la mairesse de Saint-Mathieu-du-Parc, Josée Magny. Le chemin Saint-François constitut un des enjeux de développement majeur de Saint-Mathieu-du-Parc permettant de confirmer et d’améliorer son positionnement comme une nature incontournable de la MRC de Maskinongé et de la Mauricie, tant pour la villégiature que pour la récréation de plein air. Consciente des nombreuses démarches effectuées pour la réalisation de ce projet, nous sommes heureux de constater que la réfection du chemin Saint-François occupe une place importante dans l’organisation territoriale, de par la connexion unique qu’il crée avec le Parc national de la Mauricie, et de par son rôle de support au développement donnant accès à de nombreux établissements et sites à caractère touristique.»

Pour le gouvernement, ces investissements en matière de voirie locale permettront d’améliorer les infrastructures routières dans les municipalités. C’est pourquoi, dans le cadre du dernier budget, les sommes destinées au réseau municipal par l’entremise du Programme d’aide à la voirie locale ont été bonifiées de 310 M$. De ce montant, 100 M$ servent à soutenir les municipalités dans le contexte actuel de la pandémie de COVID-19.

«Ce projet de réfection du chemin St-François était assurément très attendu par les résidents, mais également par les nombreux touristes, car il mène notamment au parc récréoforestier et au Parc national de la Mauricie, c’est donc un chemin très achalandé, affirme le député Simon Allaire. Je me réjouis de l’aide financière annoncée aujourd’hui, cela démontre notre volonté de soutenir les gens d’ici.»

Il faut savoir que dans le cadre du budget 2020-2021, un montant supplémentaire de 30 M$ a été alloué pour les volets Entretien des routes locales et Entretien des chemins à double vocation. Certaines modalités ont aussi été bonifiées, notamment, l’admissibilité du réseau routier municipal, l’abaissement du seuil minimal à 250 camions chargés par année pour obtenir une aide financière et la modulation des subventions en fonction du nombre de passages.

«Je suis très fier des investissements que fait notre gouvernement sur le réseau routier municipal et de contribuer au développement de nouvelles infrastructures qui bénéficieront à l’ensemble de la population. Nous travaillons continuellement en collaboration avec les municipalités pour les appuyer dans leurs projets routiers. Ces projets contribueront à la relance économique dans nos municipalités et permettront de maintenir de nombreux emplois», soutient le ministre François Bonnardel.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires