Plus de 3 M$ en retombées dans la région grâce au chantier Davie

Plus de 3 M$ en retombées dans la région grâce au chantier Davie

Sur la photo, Jean-Pierre Hamelin de l'entreprise InterValves, le maire de Shawinigan Michel Angers, Frédérick Boisvert, porte-parole du chantier maritime Davie, et Pierre Drapeau, membre fondateur de l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada.

Crédit photo : (Photo l'Hebdo du St-Maurice Patrick Vaillancourt)

ÉCONOMIE. Plusieurs entreprises de la région ont réussi à décrocher des contrats pour le chantier maritime Davie, ce qui représente plus de 3 M$ en retombées économiques dans la région pour 11 entreprises.

L’entreprise InterValves a décroché plusieurs contrats depuis 2013, ce qui a permis de voir une progression.

L’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada a entamé une tournée provinciale pour faire valoir l’importance pour les entreprises québécoises de participer et de profiter de l’obtention de contrats, et les gens de l’association étaient de passage à Shawinigan mardi matin.

L’entreprise InterValves a été un partenaire clé dans la livraison de l’Asterix, le premier navire de soutien militaire à entrer en service auprès de la Marine royale canadienne depuis plus de 50 ans et la première plateforme navale militaire de grande envergure à être livrée par un chantier naval canadien en plus de 20 ans. L’entreprise mauricienne InterValves a raflé à elle seule près de 2 millions de dollars de contrats auprès de Chantier Davie Canada.

«Les contrats obtenus avec le chantier Davie représentent une quinzaine d’emplois à temps plein, de 6 à 8 mois par année. C’est énorme!», soutient Jean-Pierre Hamelin, copropriétaire de l’entreprise InterValves de Shawinigan. «Ça nous permet de réinvestir dans la formation et l’équipement. Notre chiffre d’affaires a doublé depuis 2013. On a pu aussi obtenir la licence pour les soudeurs CWB. Nous sommes les seuls au Québec à avoir de l’équipement en préparation de surface en jet de sable. On était 6 en 1013, et maintenant 12 à temps plein. Et avec le partenariat on peut monter à 25 employés.»

«Notre présence dans la région de la Mauricie s’inscrit au coeur de la grande tournée des régions de l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada. Mise sur pied le 31 janvier dernier, cette association représente un acteur incontournable de notre coalition nationale qui regroupe également tous les partis politiques représentés à l’Assemblée nationale. L’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada sera présente sur toutes les tribunes pour défendre et promouvoir le pouvoir économique qu’ils représentent», a souligné le porte-parole du chantier maritime, Frédérik Boisvert.

«La région de la Mauricie a toujours été de tous les combats pour la lutte contre la dévitalisation des régions du Québec et la chaîne d’approvisionnement mauricienne de Chantier Davie Canada s’est distinguée par sa mobilisation sans précédent pour l’obtention de contrats liés au renouvellement de la flotte fédérale», a déclaré le président de Fondation Chefs d’Entreprises et membre fondateur de l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada, Pierre Drapeau.

«Il est grand temps que le gouvernement fédéral corrige la situation injuste vécue par le chantier naval Davie, non seulement pour les travailleurs et les travailleuses du chantier lui-même, mais aussi pour les dizaines de salariés de la région qui vivent, entre autres, des retombées de la Davie. Le Conseil central du Coeur-du-Québec – CSN demande au premier ministre Trudeau de prendre en compte que la Davie, c’est un écosystème économique qui touche toutes les régions du Québec, mais la nôtre en particulier», a déclaré Paul Lavergne, président du conseil central du Coeur-du-Québec – CSN.

Le maire de Shawinigan Michel Angers qui était présent à la conférence a donné son appui à l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada afin que les entreprises du Québec puissent obtenir leur part pour les contrats octroyés.

Poster un Commentaire

avatar