Plus de 80 000$ pour le Pavillon de l’Assuétude et le Centre aux Rayons du Soleil

Par Redaction Shawinigan
Plus de 80 000$ pour le Pavillon de l’Assuétude et le Centre aux Rayons du Soleil
Charlie Webb, présidente du conseil d'administration du Pavillon de l'Assuétude, accompagnée de la députée Marie-Louise Tardif. (Photo : courtoisie)

Au nom du ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, la députée de Laviolette−Saint-Maurice Marie-Louise Tardif a annoncé un soutien supplémentaire de 81 498$ au Pavillon de L’Assuétude de Shawinigan et de 27 076$ au Centre d’hébergement Rayons du Soleil (Phase II) du secteur Grand-Mère.

Ce montant provient du programme Aide financière pour les ressources offrant de l’hébergement en dépendance (AFRHD), qui vise à favoriser l’accès aux activités liées aux programmes d’intervention offerts par les ressources d’hébergement en dépendance. Ce programme a été rehaussé de 4 millions$.

«Depuis le début de la pandémie, on constate une augmentation de la précarité financière des gens qu’on rejoint, explique la directrice générale du Pavillon de l’Assuétude, France Bouffard. Plusieurs arrivent en thérapie sans revenu et de nombreuses démarches sont nécessaires pour leur permettre de conserver leur logement ou subvenir aux besoins de leurs enfants pendant leur traitement en dépendance. L’aide nous permettra d’embaucher du personnel d’accompagnement aux démarches pour que les gens puissent s’investir pleinement dans leur traitement. De plus, le Pavillon de l’Assuétude salue le travail du ministère pour réviser ce programme afin qu’il réponde davantage aux réalités du réseau en dépendance.»

«Lors de la première vague, les directrices des organismes de mon comté m’avaient interpellée pour me faire part des difficultés et des impacts négatifs engendrées par la COVID-19 sur leurs clientèles, précise la députée Marie-Louise Tardif. La distanciation nécessaire impliquait des réaménagements considérables et des baisses de clientèle malgré les besoins qui allaient en augmentant. Je suis très fière et reconnaissante de l’ouverture et de l’écoute du ministre Lionel Carmant.  Encore une belle preuve que notre gouvernement est sensible aux difficultés des organismes et des personnes qui vivent avec des problèmes de dépendance.»

«C’est une bouffée d’air frais qui arrive à point nommé pour nous, ajoute pour sa part la directrice générale du Centre d’hébergement Rayons du Soleil, Patricia Dellow. La pression s’est accrue durant la pandémie et nous avons vraiment besoin de bras supplémentaires pour accomplir diverses tâches, notre équipe est débordée. Cette aide supplémentaire nous permettra de continuer d’assurer un service de qualité à nos gens qui en ont besoin pour reprendre une vie normale.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires