Des engagements pour le patrimoine agricole

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Des engagements pour le patrimoine agricole
Luc Trudel, candidat à la mairie de Shawinigan. (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

SHAWINIGAN.  Le candidat à la mairie de Shawinigan Luc Trudel a pris d’autres engagements pour cette campagne électorale, cette fois, en matière de patrimoine agricole et agro-forestier.

Le candidat dit vouloir assurer le caractère villageois de Sainte-Flore et de Saint-Jean-des-Piles, deux joyaux à mettre en valeur et possédant un pouvoir attractif pour les jeunes. Il désire tout mettre en œuvre pour assurer que Sainte-Flore retrouve une auberge de campagne à la suite de la destruction du Florès.

De plus, M. Trudel veut favoriser la production et la transformation de produits locaux. « Shawinigan a une faiblesse dans l’offre agro-touristique, qui présente un potentiel de croissance important. C’est une tendance mondiale importante qu’il faut développer ici, alors que de jeunes producteurs s’investissent dans la production de petits fruits, de fleurs et la restauration. » 

Il souligne que l’on retrouve ici l’un des plus grands producteurs d’ail biologique du Québec (Ail du rang St-Olivier), une fraisière à nouveau depuis deux ans (Massi), une productrice de fleurs et d’eau de rose (Florae), un grand producteur de poireaux (du Domaine), des producteurs d’agneau, de bœuf et de lait. « Il faut assurer leurs conditions de production, de développement et leur promotion. » 

Le candidat propose la mise en place de mesures suivantes en réponse aux demandes d’agriculteurs: assurer la propriété locale des terres agricoles et la productivité des terres; développer la production et la transformation agricoles locales; accompagner les producteurs locaux dans leur mise en marché de leurs produits; favoriser la cohabitation des usagers agricoles et résidentiels; développer l’offre agro-touristique par la mise en place d’un incubateur agro‑alimentaire à Sainte-Flore.

De plus, pour ces secteurs, il propose de: protéger et mettre en valeur les ressources forestières; assurer la protection des lacs et des rivières (protection des sources d’eau potable et finaliser le plan de protection du Lac-à-la-Tortue, pour faire suite aux ouvrages de l’assainissement des eaux); et encadrer le développement du cadre bâti pour préserver la qualité de l’environnement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires