Le candidat libéral dévoile ses engagements

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Le candidat libéral dévoile ses engagements
Le candidat libéral dans Laviolette-Saint-Maurice Kévin Nzoula-Mendome. (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

POLITIQUE.  C’est devant une trentaine de militants libéraux lundi matin au centre des aînés de Shawinigan que le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) dans le comté de Laviolette-Saint-Maurice Kévin Nzoula-Mendome a dévoilé ses engagements s’il devient le prochain député de la circonscription.

D’entrée de jeu, le candidat a lancé que la députée sortante Marie-Louise Tardif n’a pas compris son rôle alors qu’elle défend la ligne de son parti plutôt que de défendre les intérêts des citoyens. « Elle n’ose pas contredire les membres de son caucus lorsqu’il s’agit de défendre les enjeux locaux, et je pense que la ligne de parti doit primer lorsqu’il s’agit d’enjeux d’ordre national. »

M. Nzoula-Mendome n’a pas digéré la déclaration du premier ministre François Legault concernant l’immigration. Celui qui est originaire du Gabon réside au Québec depuis 20 ans, dont 15 ans au secteur Grand-Mère. « Ça fait 20 ans que je suis au Québec, je ne suis pas violent, je ne suis pas extrémiste. Je suis Québécois intégré dans la société québécoise. J’ai été accueilli et j’ai respecté les valeurs du Québec. »

Parmi ses engagements, le candidat libéral met de l’avant un dossier local qui traîne et qui traîne… le nettoyage et la décontamination de l’ancienne usine Belgo. « Je veux réactiver et finaliser le dossier de la Belgo. Voilà encore une incohérence que je ne peux qualifier pour rester poli dans cette campagne. En entrant dans la ville par Saint-Boniface, c’est comme si on était en zone de guerre. Ce n’était pas un dossier qui concernait la députée sortante comme ce n’était pas un dossier qui faisait la promotion de son parti. Ça sera une priorité pour moi. Si je suis élu, le site sera nettoyé et décontaminé avant le mandat de 4 ans. Voilà un bel exemple d’un dossier local où la députée sortante a accepté la ligne de parti. C’est déplorable! »

Les autres engagements avancés par le candidat libéral cible la réorganisation des services pour les aînés, l’accès aux logements sociaux pour les gens moins fortunés, soutenir les citoyens pour l’achat d’une première maison avec le PLQ qui désire abolir la taxe de bienvenue, soutenir les municipalités en modernisant leur fiscalité, établir un partenariat avec les communautés autochtones, et réaliser une consultation annuelle auprès des jeunes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires