Poste Mékinac: deux mois de retard sur l’échéancier

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Poste Mékinac: deux mois de retard sur l’échéancier
(Photo : L'Hebdo / Bernard Lepage)

CHANTIER. En raison de la crise sanitaire qui a provoqué la fermeture du chantier durant deux mois, de la mi-mars à la mi-mai, Hydro-Québec a dû revoir tous les échéanciers relatifs à la construction du poste Mékinac à Saint-Tite.  

La journée portes ouvertes qui devait avoir lieu au printemps et permettre à la population de voir cet important chantier de 41,3 millions$ a évidemment été annulée.  «Une réflexion est en cours afin d’évaluer si elle est reportée ou remplacée par une autre activité qui se tiendra à l’automne 2020 avant la mise en service complète du poste», a expliqué Élisabeth Gladu, porte-parole d’Hydro-Québec pour la région Mauricie et Centre-du-Québec.

La construction du nouveau poste de Mékinac et ses lignes d’alimentation vise à remplacer le poste Bourdais arrivé à la fin de sa vie utile. Le nouvel équipement permettra le maintien de la fiabilité de l’alimentation électrique pour les clients situés principalement dans la MRC de Mékinac. La construction et la mise en service d’un nouveau poste impliquent plusieurs travaux qui ont lieu l’un à la suite de l’autre ou en simultanée sur différents sites.

Rappelons qu’Hydro-Québec a amorcé la construction du poste de Mékinac au printemps 2019 avec la réfection du chemin Ruisseau-Le Bourdais et le bétonnage d’un massif de canalisation souterraine pour les câbles entre le chemin d’accès du poste et la jonction de la route 153.  Les travaux de construction du poste seront complétés à la mi-septembre 2020 par l’entreprise qu’Électro-Saguenay. Par la suite, les équipes d’Hydro-Québec réaliseront la mise en route des équipements.

Alimenté par deux lignes de 230 kV

Le poste de Mékinac sera alimenté par deux lignes d’une tension de 230 kV au lieu de 69 kV pour le poste Bourdais. Ces lignes sont déjà présentes sur le territoire et seront raccordées au poste par le biais d’une dérivation (courte ligne composée de deux pylônes). La construction de la dérivation a débuté en juin 2020 et se poursuivra jusqu’en novembre. Elle nécessite le démantèlement de quatre pylônes existants et la construction de 6 pylônes. À moins d’exception, les travaux sur les lignes d’alimentation se déroulent du lundi au jeudi et nécessitent au maximum la mobilisation d’une équipe de 25 travailleurs.

Des travaux auront lieu aussi sur le réseau de distribution afin d’alimenter la clientèle principalement située dans les municipalités de la MRC de Mékinac. Parmi les travaux, il y aura aussi la construction du massif de canalisation souterraine pour l’installation de câbles électriques en bordure de la route 153. Ces travaux auront lieu entre la jonction du rang Ruisseau-Le Bourdais et la route 153 jusqu’à l’emplacement du poste Bourdais. Ils se dérouleront d’août à novembre 2020 et la circulation sera maintenue en alternance.  Une fois que les travaux sur le réseau de distribution seront complétés, les équipes d’Hydro-Québec pourront faire le transfert des charges d’un poste à l’autre.

Ce n’est que lorsque toute la clientèle du poste Bourdais sera alimentée par le nouveau poste Mékinac qu’Hydro-Québec annoncera l’échéancier en lien avec le démantèlement de l’ancien poste et ses deux lignes d’alimentation de 48 km sur portiques bois qui traversent les municipalités de Saint-Tite, Hérouxville, Saint-Séverin, Shawinigan.  L’échéancier détaillé de ces travaux de démantèlement sera connu à la fin de l’année 2020.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des