Prêts à voler ?

Prêts à voler ?

Alex Lefebvre présente la SwitchBoard, une planche propulsée par des hydrojets permettant de voler ou de surfer dans les airs.

Crédit photo : (Photo L'Hebdo - Sandra Lacroix)

SPORT. Qui n’a jamais rêvé de voler comme un super-héros? De s’élever dans les airs avec seulement une planche sous les pieds? C’est ce que propose cet été le Grand-Mérois Alex Lefebvre, avec sa planche SwitchBoard.

Le principe de ce sport nautique repose sur la propulsion. Contrôlée par une motomarine, à laquelle elle est reliée par un long tuyau, la planche est propulsée dans les airs par des hydrojets. Quant à la hauteur que le planchiste peut atteindre, tout est contrôlable selon le souhait de chacun, mais cela peut aller jusqu’à une vingtaine de pieds.

Bien qu’elle soit inspirée du Flyboard, la planche conçue par le Grand-Mérois a été pensée différemment. Elle est hybride, c’est-à-dire qu’elle propose deux modes différents sur une même planche, permettant de voler ou de surfer dans les airs. Et la transition entre les deux modes se fait très rapidement, directement dans l’eau.

Lorsque les jets pointent vers le bas, on peut prendre beaucoup plus d’altitude, alors que lorsqu’on les place à 45 degrés, on peut faire avancer plus rapidement l’utilisateur.

«Dans les airs, on a une sensation de liberté, on sent la force des jets qui nous propulsent, soutient-il. On a l’impression de voler, on se sent comme Ironman!»

Avec la planche sous les pieds, les plus téméraires pourront éventuellement plonger dans l’eau et faire des pirouettes dans les airs.

Se lancer en affaires

C’est lors d’un voyage où il avait essayé un Flyboard que tout est parti. Diplômé en 2016 d’un baccalauréat en génie mécanique à l’Université de Sherbrooke, il en a d’ailleurs fait son projet de fin d’études.

«J’ai vraiment adoré la sensation! J’ai ramené l’idée pour mon projet de fin de baccalauréat et en équipe, on l’a réalisé», raconte le jeune ingénieur. Ensuite, il a poussé plus loin son projet, apporté différentes modifications et finalement fait breveter sa planche sous le nom SwitchBoard. Dès l’an prochain, il souhaite la mettre sur le marché canadien et américain.

Jumelant sa passion pour les sports nautiques et son expertise d’ingénieur, Alex Lefebvre a décidé de se lancer en affaires en créant sa propre entreprise: Fly’O. Tout l’été, il propose des séances de SwitchBoard sur la rivière Saint-Maurice.

«Je veux la faire découvrir aux gens et prendre leurs commentaires», explique-t-il.

C’est le quai municipal de Grandes-Piles qui sera utilisé comme lieu de rencontre pour l’entreprise Fly’O. Les séances sont accessibles à tous, à partir de l’âge de 15 ans.

À voir les curieux qui observent le spectacle du bord de l’eau lorsqu’Alex Lefebvre grimpe sur sa planche, aucun doute que Fly’O suscitera l’intérêt cet été sur la rivière Saint-Maurice. Pour plus de détails sur la planche SwitchBoard ou pour réserver une séance: www.flyotour.com, ou sur la page Facebook/flyotour.

Poster un Commentaire

avatar