Vaut-il la peine de souscrire à une assurance maladie grave?

Vaut-il la peine de souscrire à une assurance maladie grave?

« C’est cher pour ce que c’est », « ce n’est pas vraiment utile », voilà ce que l’on pourrait penser d’une assurance maladie grave. Pourtant, selon une étude de la Société canadienne du cancer, près de 45% des femmes et 40% des hommes seront touchés par cette maladie. La question d’une souscription à une assurance maladie grave est donc légitime : est-ce que cela en vaut la peine ? Y’a-t-il des situations plus en besoin que d’autres ? C’est ce que nous évoquerons dans cet article.

Y souscrire pour anticiper les risques…

Les polices d’assurances maladies se sont développées au début des années 2000 et aujourd’hui, seuls quelques assureurs dominent le marché, surtout en matière de protection de santé.

Le principal but d’une assurance maladie grave est de subvenir aux besoins financiers du contractant dans le cadre où une maladie grave soit diagnostiquée. Le montant du versement prévu couvre en général de nombreux frais de santé, d’hospitalisation et de subsistance en cas de repos prolongé à domicile.

En moyenne, ces assurances couvrent entre 10 et 20 maladies graves, parmi lesquelles le cancer, la maladie de Parkinson ou encore, les maladies cardiaques. Selon l’institut de la statistique du Québec, 1 Québécois sur 3 pourrait souffrir d’une maladie grave dans les prochaines décennies.

Souscrire à une assurance maladie grave est aussi une bonne option si vos antécédents familiaux laissent apparaître des maladies graves. Saviez-vous qu’une personne dont le terrain génétique est favorable à l’apparition de maladies comme le cancer a 60% de chances supplémentaires d’en souffrir ? Cette assurance est donc une bonne police de risques.

Et pour guérir les risques imminents

Nous ne savons pas de quoi la vie est faite : peut-être que vous aurez une opération du cœur prévue dans deux ans, à cause d’une petite déficience. Pourtant, ces moments sont difficiles à passer, et l’assurance maladie grave offre tout le « confort » de ne penser qu’à son rétablissement.

En effet, les assurances maladies graves permettent, une fois le diagnostic présenté et l’étude du dossier terminé, un montant forfaitaire et libre d’impôts (déterminé par avance dans le contrat) à utiliser comme vous le souhaitez. Les cinq principales maladies graves sont toutes couvertes par les assurances.

Il est à noter qu’une personne venant d’être diagnostiquée ne peut pas souscrire cette assurance et bénéficier du montant forfaitaire. C’est pourquoi anticiper et faire la souscription au plus tôt reste intéressant.

Les avantages à souscrire tôt à une assurance maladie grave

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, une assurance maladie grave ne se souscrit pas à un âge avancé, pas plus qu’elle ne se contracte quand le patient est malade. Des personnes en bonne santé peuvent souscrire à une telle assurance et elles auront des niveaux de cotisations réduits. La prime est recalculée chaque année selon votre âge, votre sexe et vos habitudes de vie.

L’un des principaux intérêts, c’est que certaines assurances proposent des conditions avantageuses de primes : soit vous en êtes exemptés après un certain nombre d’années, soit passé un certain âge, vous ne les payez plus (en général, c’est au-delà de 75 ans).

Ce sont là les avantages d’avoir plusieurs soumissions d’assurance maladie grave et les comparer pour trouver la police d’assurance qui conviendra le mieux à votre situation.

Souscrire à une assurance est toujours intéressant pour prévenir les risques, mais le cas d’une assurance maladie grave est particulier. Il faut pouvoir identifier le potentiel d’une telle assurance à l’échelle de votre situation personnelle, puis trouver celle qui offrira la formule la plus adaptée à votre budget actuel. Grâce à cet article, vous savez désormais où chercher les bonnes informations !

Poster un Commentaire

avatar