Quand la communauté se serre les coudes

Photo de Sandra Lacroix
Par Sandra Lacroix
Quand la communauté se serre les coudes
Les visages derrière le projet J’ai mon appart’. Devant: Josée St-Pierre, vice-présidente, et Michèle Lafontaine, présidente. Derrière: Jean-François Morand, trésorier, Denis Lafrenière, administrateur, et Yves Lapointe, secrétaire (Photo : courtoisie - Shawn Bennett)

Inspirant, de par son modèle d’affaires mais aussi par la mobilisation qu’il a engendrée auprès des Shawiniganais, le projet J’ai mon appart’ est sur le point de devenir réalité. La construction commencera sous peu pour se terminer d’ici la fin de l’année 2021, ce qui permettra aux nouveaux résidents d’intégrer leur appartement juste à temps pour y vivre leur premier Noël.

***

SOLIDARITÉ. Après trois ans de travail et de détermination, le comité derrière J’ai mon appart’ peut enfin se dire mission accomplie: la construction de l’immeuble est sur le point d’être amorcée.

Le projet, on le sait, consiste à bâtir un immeuble de 12 appartements supervisés destinés à des adultes vivant avec une déficience intellectuelle (DI) ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Il sera situé sur le terrain adjacent à l’ex-école primaire Saint-Jean-Bosco, dans le secteur Grand-Mère.

Grâce au travail soutenu de la députée Marie-Louise Tardif, du député François-Philippe Champagne et de la collaboration avec la Ville de Shawinigan, le projet avance bien. On espère d’ailleurs une bonne nouvelle prochainement.

Derrière la concrétisation de cet audacieux projet, c’est toute une communauté qui s’est sentie interpellée et qui a répondu présente. En effet, dès que les premières démarches ont émergé en 2018 d’un petit groupe de parents désirant combler ce besoin d’autonomie de leur proche vivant avec une DI ou un TSA, une vaste mobilisation a suivi et se poursuit avec autant d’élan trois ans plus tard. L’impressionnant montant de deux millions$, sur un total de 3,3 millions$, a été amassé par des campagnes de financement, des événements-bénéfices, des généreux dons, etc. Plusieurs partenaires se sont greffés à la cause et ont offert gracieusement leurs produits, leurs services ou leur expertise.

Des locataires impatients! 

Il y a quelques semaines, lorsque tout a été enfin ficelé, le financement bouclé et l’appel d’offres lancé, l’engouement a commencé à se faire sentir auprès des locataires, impatients de découvrir leur futur appart et de franchir une grande étape de leur vie en accédant à une routine plus autonome.

Dans les prochaines semaines, L’Hebdo et l’équipe de J’ai mon appart’ vous feront entrer dans le quotidien de ces onze futurs locataires, afin de vous permettre d’en apprendre davantage sur ces personnes qui ont conquis le cœur de la communauté et qui seront les premiers à profiter du résultat de cette grande mobilisation.

 

J’ai mon appart’ en bref

25 mai 2018 | Le 25 mai 2018, l’organisme à but non lucratif  J’ai mon appart’ est officiellement formé

3,3 M $ | Le coût total de réalisation s’élève à 3,366,675$ (incluant les professionnels, le Groupe de ressources techniques et la construction de l’immeuble)

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Helene Thiffault
Helene Thiffault
17 jours

BraVo a chaque personne c est Super c est un grand pas
Tout est possible