Quand une ruelle devient un musée

Quand une ruelle devient un musée

Les instigatrices du projet Interzone, Josette Villeneuve et Louise Paillé.

Crédit photo : (Photo l'Hebdo Patrick Vaillancourt)

CULTURE. Les ruelles du centre-ville de Shawinigan peuvent paraître bien peu attrayantes, toutefois le projet artistique Interzone permettra de transformer le laid de la ruelle entre la 4e et la 5e Rue de la Pointe entre les avenues Tamarac et des Cèdres en véritable beauté artistique.

Le projet Interzone a germé dans la tête des artistes Josette Villeneuve et Louise Paillé, alors qu’elles ont pris le temps de se promener sur cette ruelle.

«On appréciait le côté <@Ri>trash<@$p> d’une ruelle, et en voyant toutes ces fenêtres placardées, c’est comme si on entre dans une salle d’exposition où on avait retiré tous les tableaux. Ça sera une exposition à ciel ouvert sans heures d’ouverture et de fermeture», explique Josette Villeneuve.

Le projet vise aussi à faire rayonner de jeunes artistes de Shawinigan. Chaque personne se verra attribuer un secteur de ruelle: Karine Beaulieu, Émilie Duchesne, Myriam Fauteux, les architectes Hélène Gervais et Christian Jacques, Louise Paillé et Josette Villeneuve.

«La ruelle est devenue un personnage pour nous, raconte Louise Paillé. Le projet a pris son allure en nous disant qu’on allait abriter ces fenêtres inhabitées. C’était important pour nous d’impliquer de jeunes artistes de la région.»

De son côté, le maire de Shawinigan a salué cette initiative en soulignant aux instigatrices qu’elles faisaient les choses différemment. «Trois mots me viennent à l’esprit: innovation, oser, et fierté. La ruelle sera transformée en musée!»

L’inauguration se fera le vendredi 13 juillet lors d’un 5 à 7 dans la ruelle, et l’exposition sera visible jusqu’au 30 septembre prochain.

4
Poster un Commentaire

avatar
4 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
André Labonne.Mona DuclosJosée LavoieMarielle Cossette Recent comment authors
Marielle Cossette
Invité
Marielle Cossette

Belle initiative, pour redoré les côtés plus sombres de shawinigan, Grand – mère en aurait grand besoin !

Josée Lavoie
Invité
Josée Lavoie

Quelle idée géniale! Je me suis moi-même promenée dans cette ruelle ce printemps et moi aussi je la trouvait vraiment spéciale. Après avoir mangé dans l’un des très nombreux excellents restaurants du centre-ville, c’est agréable de juste prendre une marche et de regarder les vestiges de l’architecture et de l’urbanisme du centre-ville. Et l’idée d’y ajouter des oeuvres d’artistes apportera la promenade à un niveau d’appréciation encore plus spécial. Bravo à ceux qui ont osé faire la promotion de tels aménagements. Ça va être bon pour les gens, les visiteurs et les touristes et bon pour les commerçants qui auront… Read more »

Mona Duclos
Invité
Mona Duclos

Félicitations très belle initiative

André Labonne.
Invité
André Labonne.

J’ai été propriétaire de la librairie (Centre ici maintenant de 1985 à 1992.)Je faisais le coin de la ruelle.Je l’ai toujours aimé et je sent qu’elle a tellement à nous raconter,Bravo mesdames….Je ne manquerai pas le 5à 7.