Québec bonifie le financement accordé aux cégeps

Québec bonifie le financement accordé aux cégeps
Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie. (Photo : Pier-Olivier Gagnon)

Le gouvernement du Québec a annoncé, ce matin, l’octroi d’une aide financière supplémentaire de près de cinq millions de dollars aux cégeps de la région.

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, Jean Boulet, a fait cette annonce au nom du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge.

En Mauricie, deux établissements collégiaux sont concernés par cette annonce, soit le Cégep de Trois-Rivières qui recevra un montant de 3,1 millions de dollars et le Cégep de Shawinigan (anciennement Collège) qui obtiendra pour sa part 1,5 million de dollars. Cette bonification budgétaire entre en vigueur dès la prochaine rentrée automnale. «Le mode de financement des cégeps au Québec était le même depuis 25 ans. Il requérait une révision pour permettre  un meilleur financement et particulièrement dans les cégeps situés dans les régions où le défi démographique est encore plus grand. Il y a une baisse d’achalandage d’environ 2,4 % depuis 2014-2015. On constate qu’il y a des besoins particuliers ici en Mauricie. Nos cégeps ont des défis. Ils veulent améliorer la qualité de leurs services et de l’offre de formation. Ce financement additionnel, demandé depuis un certain nombre d’années, va venir leur donner une bouffée d’air frais et va assurer une plus grande équité», confie le ministre Boulet.

Dans l’ensemble du Québec, le gouvernement injecte 68 millions de dollars de plus à la suite de la révision du modèle d’allocation des ressources pour les cégeps.

Tournée régionale

De passage dans la MRC de Maskinongé, lundi, le ministre Jean Boulet a amorcé une tournée régionale qui lui permettra d’aller à la rencontre des acteurs de différents milieux. Cette tournée dans les circonscriptions de la région est une suite logique de la volonté du ministre d’aller à la rencontre des organismes communautaires et d’entreprises du territoire afin d’écouter leurs préoccupations et de mieux comprendre les défis auxquels ils font face.

Les premières visites se sont déroulées dans les entreprises Rien ne se perd, tout se crée, et Domaine et Vins Gélinas de Saint-Sévère ainsi que dans les locaux de l’organisme Premier Envol à Louiseville.

Le ministre souhaite poursuivre les efforts déjà entrepris, de concert avec le caucus régional des députés, visant le développement du plein potentiel de la région, tant sur le plan économique et social.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des