Remontée explosive des Cats pour la victoire

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Remontée explosive des Cats pour la victoire
Isiah Campbell a marqué un but important en désavantage numérique en troisième. (Photo : Olivier Croteau/LHJMQ)

HOCKEY. Le Phoenix de Sherbrooke semblait se diriger vers une victoire en menant 4-1 au début du troisième vingt contre les Cataractes dans la bulle à Shawinigan, surtout avec un gardien solide en Samuel Hlavat. Mais tout s’est écroulé alors que les Cats ont ouvert la machine en étant opportunistes sur les unités spéciales pour se sauver avec un gain de 5-4 en prolongation.

Milo Roelens a ouvert la marque pour le Phoenix, et Stéphane Jr Huard a doublé l’avance des siens en première période. Le capitaine Mavrik Bourque a rétréci l’écart avant la fin de la période en avantage numérique, sur des passes de Nadeau et Ponomarev.

Le Phoenix a profité des largesses du gardien Coulombe au deuxième tiers alors Charles Tremblay et Anthony Monroe-Boucher ont déjoué le cerbère. À la défense du gardien, ses coéquipiers jouaient sans trop d’intensité tout en causant des revirements.

Afin de fouetter ses troupes, l’entraîneur Ron Choules a procédé à un changement de gardien pour la troisième période. Charles-Antoine Lavallée est venu en relève à Antoine Coulombe. Ce dernier n’a pas été décisif lors des deux premiers engagements en accordant 4 filets sur 10 tirs, dont un mauvais but entre les jambières.

En l’espace de 6m41s, Shawinigan a égalisé la marque, avec des buts de Xavier Bougault, Olivier Nadeau, et Isiah Campbell. Les deux derniers buts étaient en désavantage numérique.

En prolongation, les Cats ont profité d’un avantage numérique et Justin Bergeron est parvenu à conclure la remontée pour déjouer Hlavat.

Les deux équipes croiseront le fer à nouveau ce dimanche à 14h.

Commentaires

« Je pense qu’on a grandi comme club aujourd’hui, commente le pilote des Cats Ron Choules. Ça aurait été facile de laisser aller ça à 4-1. Mais il n’y avait pas de panique dans la chambre, on savait qu’on faisait de bonnes choses. Je donne le crédit à Sherbrooke qui a travaillé très fort. On a trouvé une manière aujourd’hui. »

Le gagnant de la Coupe Stanley et l’ancien Cats Pascal Dupuis se trouvait derrière le banc. « On était chanceux de l’avoir derrière le banc aujourd’hui. C’est un gars d’expérience qui voit la game. Et on va être honnête, quand un gars qui a gagné la coupe parle, les gars écoute. (…) C’était une shot à la fois et on ne devait pas penser aux trois buts. On a des choses à apprendre, et on a un long chemin encore. »

« On est quand même content de l’ensemble de notre jeu. Oui, ils ont marqué deux buts en partant, mais on est resté soudé ensemble. On sort avec les deux points, et on a été en contrôle de la majorité de la partie, exprime le capitaine Mavrik Bourque. C’est le fun de voir Pascal Dupuis derrière le banc. Le fait d’avoir du feed-back de lui, un gagnant de la Coupe Stanley, il a le respect de tout le monde ici. C’est le fun de revenir au banc et d’avoir un feed-back sur ta présence et ce que tu dois améliorer. Ç’a aidé aujourd’hui et ça va être bon pour le reste des matchs. »

Statistiques

She 16 Sha 30

Avantage numérique She 0/3 Sha 1/7

Olivier Nadeau 3 pts

Mavrik Bourque 3 pts

Mavrik Bourque

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires