Renégocier son hypothèque pour obtenir un taux plus avantageux

PUBLIREPORTAGE
Renégocier son hypothèque pour obtenir un taux plus avantageux

Les taux hypothécaires varient au fil des années en raison de la variation de nombreux facteurs économiques. Parmi ces facteurs, on compte notamment des facteurs macroéconomiques, comme l’activité économique au Canada et à l’international, le taux directeur de la banque centrale du Canada, mais aussi des facteurs à plus petite échelle, comme le montant du prêt demandé, la cote de crédit du demandeur et le pourcentage de la mise de fonds à l’achat de la propriété.

Pourquoi renégocier une hypothèque

En raison de ces variations, il peut être avantageux de renégocier son hypothèque afin de profiter d’un taux d’intérêt inférieur, et ainsi économiser des montants qui peuvent parfois être considérables. Cependant, il faut faire attention avant de songer à renégocier son taux hypothécaire avant la fin du terme, que ce soit avec le même prêteur ou un prêteur différent. Même si un nouveau taux plus bas proposé peut paraître avantageux, il faut s’assurer de calculer les économies véritables qu’occasionnerait la renégociation de l’hypothèque.

Quelles sont les options

Il existe principalement deux options pour renégocier une hypothèque avant l’échéance d’un terme. Premièrement, il est possible que le prêteur actuel propose un renouvellement prolongé de l’hypothèque avant la fin du terme. Dans ce cas, l’ancien taux d’intérêt est combiné à un nouveau taux, ce qui peut se traduire par des frais d’intérêts moindres. Cependant, des frais administratifs peuvent s’appliquer.

L’autre option consiste à résilier l’hypothèque contractée auprès du prêteur actuel pour changer de prêteur. Dans ce cas, dans la plupart des cas, des frais de remboursement anticipé s’appliquent.

Les frais de remboursement anticipé

En effet, en résiliant l’hypothèque avant le terme prévu par le contrat, le prêteur « perd » les intérêts déjà prévus qui auraient été payés au cours de la durée totale de remboursement initiale. Par conséquent, plus il reste de mois au terme de la période de remboursement, plus la pénalité sera plus élevée.

Comment savoir s’il est avantageux de renégocier un taux hypothécaire

Ainsi, lorsqu’on renégocie son hypothèque, il ne suffit pas de tenir compte des économies réalisées sur les frais d’intérêts : il faut calculer la valeur de la pénalité de remboursement différée ou des frais administratifs et soustraire cette dernière au montant des économies occasionnées par la réduction des frais d’intérêt.

En effet, il peut arriver que même si le nouveau taux hypothécaire est inférieur au taux actuel, les divers frais encourus lors de la renégociation soient plus élevés que les économies en frais d’intérêt. Dans ce cas, il est préférable de demeurer avec son prêteur actuel et d’attendre la fin du terme hypothécaire avant de renégocier une hypothèque.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires