Retour du programme entrepreneurial pour les femmes de 30 ans et plus

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Retour du programme entrepreneurial pour les femmes de 30 ans et plus
Sur la photo, on aperçoit la participante Isabelle Dufresne, en compagnie de Ginette et Lise Dubuc du CAFE féminin. (Photo : l'Hebdo Patrick Vaillancourt)

ENTREPRENEURIAT. Le Centre d’apprentissage et de formation en entrepreneuriat (CAFE) féminin était en place pour une troisième année à Shawinigan  malgré une précarité du financement et se sont dix femmes qui ont terminé la phase de prédémarrage de leur entreprise.

La présidente Lise Dubuc, et la vice-présidente Ginette Dubuc ont confirmé en conférence de presse que le programme serait de retour pour une quatrième année grâce au financement de Services Québec.

Les 10 participantes de cette année ont pu profiter de différentes expertises afin de bâtir leur plan d’affaires, et ont bénéficié de formations dispensées par la Commission scolaire de l’Énergie et par le CAFE féminin tout en étant encadrées. C’est sur une période de 24 semaines que les femmes entrepreneures ont pu recevoir des outils pour démarrer leur entreprise. Les femmes recevront prochainement un diplôme d’attestation de spécialisation professionnelle «Lancement d’une entreprise».

La première et la seconde année, le financement provenait de différents partenaires comme la SADC, le fonds de formation Rio Tinto Alcan, et la Ville de Shawinigan. Pour cette année et l’an prochain, le financement d’environ 30 000$ provient de Services Québec.

Au cours de ces trois années, 30 femmes ont pu recevoir l’expertise du CAFE féminin.

La participante Isabelle Dufresne, une mère au foyer avec trois enfants a partagé son expérience. «J’ai commencé à penser à mon retour sur le marché du travail l’été passé. J’ai eu une idée pour une entreprise et ça m’a emmené ici au CAFE féminin. Nous avons pu développer nos qualités entrepreneuriales pendant la formation. Mon projet c’est Fleur d’émotion, des fleurs en papier faites à la main. Je vais offrir un service personnalisé en ligne à compter du mois de septembre prochain. On a pu développer notre réseau et des ressources clés pour continuer avec notre projet. Ç’a été pour moi une expérience hors du commun qui a dépassé mes attentes.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des