Retour du mentorat dans Mékinac

Photo de Myriam Lortie
Par Myriam Lortie
Retour du mentorat dans Mékinac
(Photo : Photo Archives)

AFFAIRES. Les entrepreneurs du territoire de la MRC de Mékinac qui le désirent pourront à nouveau faire appel aux services d’un mentor – issu du territoire ou non -pour échanger sur les hauts et les bas de leur vie professionnelle et personnelle. C’est qu’en affaires, les deux volets sont souvent intimement liés…

«C’est un travail personnel avec l’entrepreneur. On ne traite pas de problèmes spécifiques à l’entreprise», explique Gilles Mercure, directeur général de la SADC de la Vallée  de la Batiscan. «Le mentor va surtout écouter et donner des conseils personnels, ce qui est parfois difficile à obtenir dans une entreprise familiale, par exemple.»

Gilles Mercure

Cinq mentors recrutés sur le territoire seront formés sous peu. Les rencontres avec les entrepreneurs de la région, sur demande, sont de durée et de fréquences variables, selon les besoins. «Parfois, c’est simplement un café ou un repas pour discuter.» Le service s’adresse tant aux nouveaux entrepreneurs qu’aux plus expérimentés.

«Considérant l’effervescence entrepreneuriale dans Mékinac et l’arrivée de plusieurs jeunes promoteurs sur le territoire, il devenait incontournable d’offrir ce service», appuie Nadia Moreau, directrice du service de développement économique de la MRC de Mékinac.

Ce service avait été interrompu l’année dernière avec la dissolution du Centre local de développement (CLD) Mékinac. La SADC de la Vallée de la Batiscan  et la MRC de Mékinac ont relancé l’idée auprès de la Zone entrepreneuriale, basée à Trois-Rivières. Cette dernière fait partie du Réseau M. Les organismes chapeauteront aussi le codéveloppement, qui consiste à former des groupes d’échanges pour entrepreneurs.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des