Retrouver sa dignité par la peinture

Par superadmin

FIERTÉ. Elles sont neuf femmes avec toutes un point commun: une histoire de violence conjugale qui a bouleversé leur vie. Les 19 œuvres de l’exposition «Dans notre jardin secret, il y a…» présentée au Centre de femmes de Shawinigan témoignent de leurs parcours.

Les neuf femmes à la base de l’exposition ont toutes suivi des ateliers en peinture l’été dernier en partenariat avec la maison La Séjournelle et le Centre de femmes de Shawinigan.

Pendant deux mois, les dames sont allées à la découverte d’elle-même par le biais de l’expression picturale, mais aussi à la rencontre des possibilités cachées en elles. Résultat, le groupe de femmes présente 19 œuvres (deux chacune) des plus révélatrices jusqu’au 7 octobre, Journée internationale des Centre pour Femmes. Les ateliers et le matériel nécessaire au projet représente une somme de 3000$.

«Avec cette exposition, on récolte de la fierté. Ce n’est pas quelque chose qui se vend à l’épicerie», de souligner Denise Tremblay, directrice générale de La Séjournelle.

Pour l’artiste et animatrice des ateliers, Monique Danis, il s’agit d’un contact concret en action sociale. «Je me défends bien d’être une thérapeute. Cependant, j’avais envie de m’engager pour ces femmes, de leur donner une conscience et surtout le réveil en leur propre potentiel!», indique celle qui a d’ailleurs dispensé pareils ateliers dans le passé en Mauricie.

Ainsi, les dames en sont venues à se faire confiance et à laisser libre cours à leur flux créatif pour coucher sur toile leurs sentiments et leurs émotions personnelles. «L’art permet de libérer ce qu’on a en dedans, de mieux se connaître et ultimement de découvrir son identité», poursuit Mme Danis.

À preuve, certains titres de l’exposition comme «Explosion et Éclatement», «La souris blanche», «Larmes» ou encore «Mes couleurs préférées» évoquent la grande progression vécue par les participantes. Le projet d’ateliers sera de retour l’an prochain.

Plus de détails sur l’exposition et le cheminement des participantes dans votre Hebdo papier.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des