En route vers le 50e anniversaire des Cats

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
En route vers le 50e anniversaire des Cats
Le président Roger Lavergne, le directeur général Martin Mondou, et l'entraîneur Daniel Renaud ont fait le bilan de la dernière saison. (Photo Archives) (Photo : (Photo l'Hebdo du St-Maurice Patrick Vaillancourt))

HOCKEY. L’organisation des Cataractes de Shawinigan a fait le bilan de la dernière saison après que la plus vieille concession dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) ait raté les séries. Les cataractes ont aussi dévoilé d’autres détails concernant le 50e anniversaire du club.

D’entrée de jeu, le président des Cataractes Roger Lavergne a avoué sa déception comme partisan, mais à saluer l’appui des partisans qui sont demeurés derrière l’équipe malgré les déboires.

«Comme organisation je suis très fier parce qu’on a les meilleurs partisans de la LHJMQ. Les gens qui viennent à l’aréna connaissent leur hockey et connaissent la LHJMQ et savent que c’est un cycle. Je remercie les 109 680 spectateurs qui nous ont appuyés cette année!»

La saison

Le directeur général Martin Mondou est revenu sur la dernière saison.

«On était conscient au début de la saison qu’on se dirigeait vers une phase où on devait regarnir notre banque de jeunes et de choix au repêchage. Ça faisait trois années qu’on n’avait pas de choix de première ronde. La saison a commencé avec des absents de taille avec Samuel Girard et Brandon Gignac. Ce ne sont pas des choses auxquelles on s’attendait. Mais c’était une preuve qu’on a fait quelque chose de bien au niveau du développement de nos jeunes», explique Martin Mondou.

Dans le processus de reconstruction, la perte de Girard et Gignac au profit d’équipes professionnelles a empêché le directeur général a échangé ces deux joueurs. «Nous avons dû sacrifier d’autres éléments en sachant très bien que ça allait affecter les performances de l’équipe. On avait établi un plan avec le cycle de la LHJMQ et c’est clair qu’on va toujours respecter ce plan.»

Le directeur général a indiqué qu’une des faiblesses de l’équipe au cours de la saison était les unités spéciales, et que l’organisation allait travailler afin de renverser la situation l’an prochain. «Nous le savons tous, c’est avec les unités spéciales que l’on gagne des matchs. Et du côté positif, on a donné du temps de jeu à nos jeunes, et ça sera très bon pour leur développement.»

50e anniversaire

Lors de chacun des mois de la saison régulière, les Cataractes évolueront avec un chandail historique au Centre Gervais Auto en plus de rendre hommage aux bâtisseurs de cette même époque. « Les festivités rendront hommage aux cinquante saisons de l’organisation. Nous ne voulions pas simplement mettre l’emphase sur quelques décennies en particulier, mais vraiment mettre de l’avant la riche histoire de notre concession depuis le tout début », a mentionné Roger Lavergne.

Le chandail des Bruins et les bâtisseurs des années 1969 à 1973 seront mis de l’avant en octobre, en novembre ça sera au tour du chandail des Dynamos et des bâtisseurs de 1973 à 1978, le mois de décembre célèbrera les gens de 1979 à 1989, en janvier ceux de 1990 à 1999, et en février et mars, les bâtisseurs des années 2000 à aujourd’hui seront honorés.

D’ailleurs, le repêchage de la LHJMQ aura lieu à Shawinigan le 2 juin prochain, et les cataractes auront cinq choix dans les deux premières rondes, dont deux choix de premières rondes. Le tirage au sort du 5 avril prochain confirmera le rang de sélection du choix des Cats, entre le rand 1 et 4. Ils sélectionneront aussi au 11e rang pour le choix acquis des Remparts de Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires