Salon de l’emploi: un peu plus tôt, un peu plus long

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Salon de l’emploi: un peu plus tôt, un peu plus long
Plus d'un millier de chercheurs d'emplois sont attendus le 18 septembre au Centre Gervais Auto. Entourant Félix-Antoine Huard, de Rum & Code, on retrouve le coordonnateur de l'événement David Marcouiller, le maire Michel Angers et la députée de Laviolette – Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif. (Photo : L'Hebdo / Bernard Lepage)

TRAVAIL. Question d’accommoder les employeurs et les chercheurs d’emploi,  le 6e Salon de l’emploi et de la formation de Shawinigan se déroulera deux semaines plus tôt et débutera plus tôt dans la journée.  

Conseiller en développement économique à la Ville de Shawinigan, David Marcouiller explique qu’avec la fin de la saison des emplois étudiants, les employeurs ont des besoins à combler dès le mois de septembre. «C’est pourquoi cette année le salon se tiendra le 18 septembre au lieu du début octobre comme auparavant.»

Il se déroulera aussi de 13h30 à 18h30 afin de permettre au maximum de gens de s’y rendre. «Les travailleurs qui songent à un changement de carrière auront plus de temps à leur disposition pour venir faire un tour.»

Plus de 75 kiosques seront répartis sur la patinoire du Centre Gervais Auto, dont 65 occupés par des employeurs. Des ressources en employabilité et des établissements de formation seront aussi sur place.

Des salles d’entrevues seront disponibles et comme l’année dernière, une zone sera réservée aux employeurs œuvrant dans les domaines manufacturiers et des TI (technologies de l’information). «Ce sont des secteurs très forts à Shawinigan», justifie David Marcouiller.

emploishawi.ca

Lancée en 2018 à l’occasion du même événement,  la plateforme TRAVAILLER_à Shawi (emploishawi.ca) élaborée par l’équipe de Rum & Code sera de retour mais avec encore plus de fonctionnalité. Avec cet outil interactif accessible sur un ordinateur de bureau, une tablette ou un téléphone intelligent, les chercheurs d’emplois pourront remplir leur profil et accéder au plan du site ainsi que la liste des employeurs et des emplois disponibles.

«Un visiteur de l’extérieur pourrait envoyer sa candidature à l’avance et si l’employeur est intéressé, une entrevue pourrait être programmée la journée même du salon», explique Félix-Antoine Huard, cofondateur de Rum & Code.

Présente à la conférence de presse, la députée Marie-Louise Tardif a lancé une invitation particulière aux personnes de 60 ans et plus à venir faire un tour au salon. «Nous avons mis en place des incitatifs fiscaux intéressants pour les personnes de 60 ans et plus qui veulent retourner sur le marché du travail», a-t-elle lancé.

Page Facebook: Ton emploi à Shawinigan 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des