Les séances du conseil seront web diffusées

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Les séances du conseil seront web diffusées
Michel Angers, maire de Shawinigan. (Photo : (Photo l'Hebdo du St-Maurice Patrick Vaillancourt))

SHAWINIGAN. C’est lors du traditionnel diner du bilan du maire organisé par la Chambre de commerce et d’industrie de Shawinigan à l’Auberge Gouverneur devant près d’une centaine de personnes que Michel Angers a dévoilé que les séances régulières du conseil municipal de Shawinigan seront web diffusées d’ici à l’été.

Il y a plus d’un an que les élus en place travaillaient sur ce projet.

« On a étudié le projet de présenter les séances par web diffusion ou avec la télévision communautaire, et ça n’a pas été trop intéressant jusqu’à maintenant. On a pris beaucoup d’information avec des collègues d’autres villes, et je voulais attendre la venue du nouveau conseil municipal pour m’assurer que ça tenait bien la route. Ce qu’il faut savoir c’est que la formule va changer un peu, on va se permettre de donner plus d’explications sur les points pour permettre aux auditeurs de bien comprendre l’ensemble des enjeux. La période de questions concernera les points à l’ordre du jour », explique le maire Michel Angers.

Avec ce moyen, l’administration municipale désire atteindre le plus grand nombre de gens pour livrer les informations. « Ça sera là pour rester, mais au départ ça sera sous forme d’un projet-pilote afin de bien faire les choses. J’espère bien que ce sera en place en mars-avril. Le coût va dépendre si on va en location ou on fait l’acquisition d’équipements, voir pour les techniciens, ça pourra varier entre 10 000 à 30 000$. Mais il n’y a pas de montant trop élevé pour informer notre population. C’est apprécié dans d’autres villes du Québec et je crois que notre population appréciera aussi », ajoute M. Angers.

L’année 2018 permettra aussi la présentation de rencontres et consultations citoyennes organisées par la Ville, notamment sur l’adoption d’une Politique de consultation citoyenne en lien avec la nouvelle loi 122.

Il est aussi question d’une carte citoyenne en version numérique, dont un portail permettra aux citoyens de réunir les transactions et les requêtes avec la Ville.

Bien entendu, le maire Angers a aussi identifié la continuité des projets de la marina et du parc riverain, l’assainissement des eaux au lac à la Tortue, la mise aux normes de l’eau potable, la poursuite du développement économique, et la poursuite de la stratégie de réduction de la dette.

Bilan

Lorsque le premier magistrat revient sur les réalisations, le Centre d’entrepreneuriat Alphonse-Desjardins Shawinigan et le DigiHub est au cœur de son discours. « Notre présence au G7 fait des jaloux partout au Québec. Le DigiHub a attiré plusieurs grands événements. (…) L’indice entrepreneurial 2017 indique que 98% de la population accorde de l’importance à l’entrepreneuriat et 72% des gens apprécient nos efforts. »

Le maire Angers a aussi affirmé que le marché immobilier a repris de la vigueur. « Le prix des résidences est très accessible et le nombre de propriétés unifamiliales vendues a augmenté de 13%. Nous avons eu aussi l’annonce de trois projets immobiliers importants. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires