Seize nouvelles places en garderie avec l’arrivée du CPE les recrues du Cégep

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Seize nouvelles places en garderie avec l’arrivée du CPE les recrues du Cégep
Le nouveau CPE aura une double mission éducative, soit celle de favoriser le développement global des enfants âgés de 18 mois à 5 ans, mais aussi celle de contribuer à la formation des étudiantes et étudiants en techniques d’éducation à l’enfance. (Photo : courtoisie)

ÉDUCATION. Le Cégep de Shawinigan a annoncé par vidéoconférence l’implantation du centre de la petite enfance (CPE) les Recrues du Cégep pour l’automne 2021, ce qui permettra d’accueillir 16 enfants de 18 mois à 5 ans.

La priorité pour ces 16 places sera donnée aux étudiants du Cégep de Shawinigan, puis au personnel enseignant, et si elles ne sont pas toutes comblées, les places vacantes sera pour la population.

Le nouveau CPE sera implanté à l’intérieur de l’établissement dans l’aile du programme Techniques d’éducation à l’enfance (TEE). Le CPE aura une double mission éducative, soit celle de favoriser le développement global des enfants âgés de 18 mois à 5 ans, mais aussi celle de contribuer à la formation des étudiantes et étudiants en TEE, grâce à l’observation et à l’expérimentation de stratégies pédagogiques pour les étudiants, en plus d’offrir un environnement de choix pour l’accueil de stagiaires.

«Nous sommes très heureux d’annoncer que nous pourrons compter sur un centre de la petite enfance à l’intérieur même du Cégep dès l’automne prochain. L’implantation de ce CPE en milieu scolaire nous permettra d’offrir un service direct aux parents-étudiants du Cégep, en plus d’agir en tant que lieu d’apprentissages pratiques pour nos étudiantes et étudiants du programme TEE», indique le directeur général du Cégep de Shawinigan, Éric Milette.

La vocation du jardin d’enfants les Petits fripons évoluera pour accueillir le nouveau CPE. «Des modifications seront nécessaires afin que les locaux déjà existants soient conformes aux règlementations du ministère de la Famille, soit un réaménagement du bloc sanitaire et du coin cuisinette. La cour extérieure sera déménagée près de la porte 11 du Cégep. Les travaux se feront pendant la période estivale», précise M. Milette.

La gestion du CPE sera faite par un conseil d’administration indépendant. Il y aura une embauche de cinq personnes pour assurer la viabilité du projet.

Rappelons que le gouvernement du Québec avait annoncé, le 13 février 2020, la création de 2 684 places subventionnées en service de garde dans la province, spécialement pour la clientèle étudiante. Le projet du centre de la petite enfance Les Recrues du Cégep de Shawinigan faisait donc partie des projets retenus par les comités consultatifs sur l’offre de services de garde éducatifs à l’enfance  ̶  volet Réponse aux besoins des parents étudiants.

Le ministère de la Famille a remis une somme de 30 483$ au CPE afin de procéder à l’acquisition de mobiliers et d’équipements. En ce qui concerne les améliorations locatives pour le Cégep, il s’agit d’une dépense de 100 000$ qui sera remboursé par le CPE au cours des prochaines années.

«Je tiens à saluer le travail qui a été fait par l’équipe du Cégep. Trouver des solutions pour combler le manque de places en garderie est une priorité pour notre gouvernement. De plus, il est très intéressant de constater que le nouveau service de garde servira aussi de laboratoire pratique pour la formation d’étudiants et d’étudiantes dans divers domaines offerts au Cégep: un beau modèle de maximisation des services», exprime la députée de Laviolette Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif.

«Depuis plusieurs années, le Département chérissait le projet d’avoir son centre de la petite enfance dans son milieu d’enseignement. Le projet est une initiative du département et nous avons été largement soutenus par la direction générale du Cégep depuis le début. Nous aurons deux groupes au lieu d’un seul, alors on double la quantité d’enfants qu’on peut observer et avec lesquels on peut animer», affirme Claude Voyer, chargée de projet du CPE les Recrues du Cégep et enseignante en techniques d’éducation à l’enfance.

En plus d’accroître le nombre de places en garderie subventionnées dans la région, cette nouvelle installation permettra également aux étudiantes et étudiants du programme d’études TEE de développer des compétences reliées à la pratique en tenant des activités d’animation avec les jeunes enfants et en utilisant la salle d’observation attenante au local du CPE. Ils seront ainsi en mesure de mettre concrètement en application la théorie et les notions enseignées dans la formation.

Le CPE passe de 26 à 16 places

Lors de l’annonce de l’implantation du CPE en février 2020, il était question de 26 places. «Avec le développement du projet au cours de la dernière année, on avait 10 places réservées pour les poupons. Dans l’échéancier de travail à l’automne dernier, il était possible de réaliser les 16 places rapidement en excluant les poupons. Après avoir discuté avec le ministère de la Famille, on a laissé tomber les 10 places. Ça ne veut pas dire que ce ne sera pas une possibilité pour les prochaines années. Ça nécessitait des investissements financiers plus importants et il y avait aussi un enjeu d’échéancier de construction», commente le directeur Éric Milette.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires