Shawinigan à 3 points du 4e rang

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Shawinigan à 3 points du 4e rang
Via Cataractes.qc.ca

Martin Mondou a tenté de créer un revirement en remerciant Daniel Renaud de son poste d’entraîneur-chef au profit de Gordie Dwyer. Après une semaine de travail, le directeur général est – fort à parier – très satisfait de voir son équipe à seulement 3 points des Tigres de Victoriaville (55 points) dans l’Association Ouest.

Les Cats sont 7e, avec 52 points au compteur. Devant, il y a aussi les Foreurs de Val-d’Or (53 points) et les Huskies de Rouyn-Noranda (54 points).

Dwyer a su resserrer la défensive des Cats dès son arrivée. Elle n’a donné que trois buts et deux buts dans ses deux affrontements face Baie-Comeau, et un seul but face à Charlottetown.

Les trois victoires ont demandé la contribution de tous en l’absence de Mavrik Bourque. Xavier Bourgault, qui a perdu son compatriote de trio, s’est même permis 3 passes dimanche.

Trois autres matchs sont au menu cette semaine. Mardi, les Cats seront à Québec pour y affronter les Remparts de Patrick Roy. Vendredi, ils seront à domicile pour y accueillir les Voltigeurs de Drummondville.

La semaine se conclura par un rendez-vous à Gatineau, dimanche.

_____________

Les Cataractes et le Centre de prévention du suicide Accalmie font équipe pour sensibiliser les gens à la santé mentale

Les Cataractes de Shawinigan, l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM), l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS) et le Centre de prévention du suicide Accalmie (CPSA) s’associent pour sensibiliser les gens à l’importance de la santé mentale. L’évènement aura lieu lors du prochain match à domicile des Cataractes ce vendredi contre les Voltigeurs de Drummondville.

Cette campagne de sensibilisation fait partie de l’engagement continu de la LHJMQ, des Cataractes de Shawinigan, de l’Association canadienne pour la santé mentale, du Centre de prévention du suicide Accalmie et de l’Association québécoise de prévention du suicide à mettre en œuvre le programme Parlons-en. Parlons-en fournit aux joueurs du soutien en santé mentale et sensibilise les gens à la santé mentale et à la prévention du suicide au sein des collectivités de l’ensemble de la LHJMQ.

Une composante essentielle du programme Parlons-en consiste à informer les joueurs au sujet de la santé mentale et de la prévention du suicide. Chaque équipe a reçu une formation en santé mentale particulièrement axée sur la prévention du suicide. Chaque équipe est également liée à un intervenant en santé mentale, qui fournit un soutien et des ressources en santé mentale aux personnes qui en ont besoin.

«En tant qu’organisation, il est important de s’associer à une cause importante comme celle de la santé mentale. Les joueurs ont des horaires chargés avec le hockey et les études. Nous devons nous assurer de mettre à leur disposition des ressources pour les aider à vivre dans un état d’esprit sain», mentionne le président des Cataractes, Roger Lavergne.

«Le suicide et la santé mentale ne devraient pas être tabous. Au contraire, il faut mettre en lumière ces problématiques pour favoriser la discussion et contrer la stigmatisation. C’est précisément ce que permet une campagne et un événement grand public comme ceux-ci, en plus d’offrir une belle tribune pour faire connaître à notre communauté les ressources d’aide disponibles», a pour sa part commenté Patrice Larin, directeur général du Centre de prévention du suicide Accalmie.

Un kiosque sera d’ailleurs animé par les membres du CPSA au Centre Gervais Auto afin de permettre aux partisans de se familiariser avec l’importance de la santé mentale, une problématique qui est présente chez tous les groupes d’âge.

 
 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des