Shawinigan l’emporte en fin de match : Série égale 2 à 2

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Shawinigan l’emporte en fin de match : Série égale 2 à 2

Les Cataractes de Shawinigan ne pouvaient pas se permettre de laisser les Huskies prendre les devants 3 à 1 dans la série. Les jeunes Cats se sont battus corps et âme, et se sont encore une fois sauvés avec une victoire de 4 à 3 dans les tous derniers instants de la rencontre grâce à Gabriel Denis.

Justin Blanchette, qui se traitait de «pourri» hier soir, a volé le show encore une fois avec 40 arrêts au compteur.

Inefficace la veille, l’attaque à cinq des Cataractes a été la première à sévir ce soir alors qu’elle évoluait avec deux hommes en plus.  Jan Drozg, bien positionné à la droite de Samuel Harvey, a marqué à l’aide d’un tir sur réception.

Les Huskies allaient répliquer par la suite alors que Samuel Naud a attiré trois joueurs des Cats derrière le filet avant de rejoindre Jakub Lauko devant la cage défendue par Justin Blanchette.

Les Huskies allaient ensuite prendre les devants avant la fin de l’engagement lorsque Joël Teasdale est venu battre Blanchette dans la partie supérieure.

Le vent a tourné en milieu de deuxième vingt alors que les Cats étaient partout sur la patinoire. Mavrik Bourque a créé l’égalité 2 à 2 avec son arme de prédilection, soit un boulet de canon – sur réception – dans la partie supérieure.

Charles Beaudoin venait ensuite semer l’hystérie dans le Centre Gervais Auto en l’imitant quelques instants plus tard. Les Shawiniganais retournaient au vestiaire avec l’avance d’un but.

En troisième, les Huskies se sont mis à bourdonner en zone shawiniganaise. Une confusion entre deux joueurs des bleus est venue ouvrir la porte à Noah Dobson qui allait ramener les deux équipes à case départ.

Shawinigan a bénéficié une supériorité numérique de 4 minutes en fin de match. Gabriel Denis est venu sauter sur une rondelle libre devant le filet de Harvey pour le battre là où grand-maman cache les biscuits.

«Les Huskies ont très bien joué ce soir, mais ce que j’aime le plus, c’est l’engagement de mes joueurs, leur implication physique et la quantité de tirs bloqués encore une fois», a confié un Daniel Renaud très souriant.

«Les playoffs, c’est une deuxième saison. On affronte la meilleure équipe au Canada alors on met en application toute l’expérience que l’on a été chercher en saison. On a bien géré la rondelle, et notre power play hier n’a pas été bon, mais il a fait la différence ce soir. Justin (Blanchette) a encore une fois été très bon, mais c’est un engagement de nos 25 joueurs, que ce soit les 19 autres dans l’alignement, autant que les 5 autres sur la passerelle.»

«On a pris trop de pénalités et ce n’est pas dans nos habitudes de ne pas être en contrôle de nos émotions. Nous allons devoir contrôler notre façon de jouer, notre façon de compétitionner et notre façon de s’exécuter sur la glace», a pour sa part commenté un Mario Pouliot inquiet.

«Ils ont inscrit trois buts en power play et ce n’est pas dans nos habitudes de prendre autant de punitions. On va devoir contrôler nos émotions et jouer à 5 contre 5, là où l’on est dominant. C’est une game de momentum et il a basculé de leur côté. C’est dommage que nos efforts soient en vain. On s’est battu nous-mêmes!»

Le 5e match de la série aura lieu ce vendredi, dès 19h30, à Shawinigan.

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
marcel lampron Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
marcel lampron
Invité

bravo a tous les joueurs et entraineurs et toute l,équipe et les partisans se soir qui ont vu la joute et a vendredi ont va etre la