Shawinigan rend hommage à deux bâtisseurs

Par Redaction Shawinigan
Shawinigan rend hommage à deux bâtisseurs
Qui est Odilon Sauvageau? En 1926, Odilon Sauvageau fonde, avec son frère Alfred, la Librairie Sauvageau. Peu après, Odilon en devient l’unique propriétaire et s’associe dans les années 50 avec son beau-frère, Philippe Lefrançois. À son décès en 1971, ses fils Guy et Gilles prennent la relève. Au fil des ans, cette librairie est devenue un lieu mythique au centre-ville de Shawinigan. Au-delà de la vente de livres et de revues, la Librairie Sauvageau était un véritable point de rencontre, notamment avec son comptoir-lunch et l’écoute des parties de la LNH à la radio, mais aussi un endroit de prédilection pour se procurer des jouets de toutes sortes.

HOMMAGE. Le Centre communautaire de Shawinigan, situé sur la 3e rue de la Pointe, portera désormais le nom de Centre communautaire Odilon-Sauvageau. À l’intérieur du centre, la salle principale portera quant à elle le nom de salle Conrad-Baribeault.

La Ville de Shawinigan souhaitait hommage à ces deux citoyens qui ont beaucoup apporté à la communauté.

On sait que l’inauguration du centre sous ce nouveau nom a été annulée au printemps 2020, en raison de la crise sanitaire. L’inauguration est donc partie remise, lorsque les consignes sanitaires du gouvernement le permettront, conjointement avec celle de sa salle principale.

«Nous sommes très heureux d’honorer ces deux bâtisseurs pour leur contribution à la vie communautaire de Shawinigan, souligne Lucie De Bons, conseillère municipale du district du Rocher et présidente de la commission de toponymie. Sur plusieurs générations, la famille d’Odilon Sauvageau a été au coeur de l’activité commerciale au centre-ville. Pour ce qui est de Conrad Baribeault, nous lui devons d’avoir jeté les bases d’un centre communautaire qui rayonne au sein de notre communauté.»

Qui est Conrad Baribeault? Le Centre communautaire de Shawinigan a été fondé en novembre 1975, dans l’ancienne résidence des religieuses à l’Académie Saint-Bernard et une partie de l’école attenante. Conrad Baribeault, alors conseiller municipal à l’époque (de 1969 à 1978), est l’un des trois fondateurs du centre communautaire avec Maurice Fafard et Gérard Garand. Conrad en assuma la direction pendant plusieurs années. Il a travaillé 46 ans à la Consolidated Bathurst et fut président du syndicat des employés de bureau à la Belgo pendant 15 ans. En plus de son expérience dans le commerce de détail au centre-ville, Conrad était très impliqué socialement, entre autres, comme directeur de la Chambre de commerce de Shawinigan, membre fondateur du Club optimiste et membre de la Caisse d’entraide économique.

«C’est avec beaucoup d’émotions que notre famille a reçu cette nouvelle, mentionne Adèle Sauvageau, fille aînée d’Odilon Sauvageau. Merci à la Ville de Shawinigan d’avoir souligné de cette belle façon la contribution de mon père et de la famille Sauvageau à la vie active de Shawinigan.»

Quant à la salle Conrad-Baribeault, elle est située au premier étage du centre communautaire Odilon-Sauvageau. Elle peut donc faire place à des activités communes au sein de ce centre et accueille même d’autres organisations qui désirent y tenir des activités spéciales.

«C’est avec bonheur que nous avons appris, mon frère Yves et moi, que la salle principale du centre communautaire, dont notre père fut l’un des fondateurs, portera son nom», soutient le docteur Alain Baribeault, fils de Conrad. Nous sommes reconnaissants que la Ville souligne ainsi son importante contribution où il s’est employé durant de nombreuses années à servir la communauté, que ce soit à titre de conseiller municipal ou au sein de plusieurs organismes locaux.»

Le Centre communautaire Odilon-Sauvageau.

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Louisette Carrier
Louisette Carrier
28 jours

J’approuve cette idée. C’était deux bons investisseurs de la vile de Shawinigan. Bravo