Shawinigan solidaire envers les Premières Nations

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Shawinigan solidaire envers les Premières Nations
Le Grand chef de la Nation Atikamekw, Constant Awashish. (Photo : Michel Scarpino)

SHAWINIGAN. L’assemblée publique du conseil municipal de Shawinigan de juin a commencé d’une façon différente alors que le maire Michel Angers a lu une Déclaration de solidarité envers les Premières Nations du Canada et plus particulièrement la Nation Atikamekw.

«Ça me fait chaud au cœur de voir cette initiative du conseil de ville de Shawinigan. Ce n’est pas toujours facile de parler de racisme et de devoir défendre nos membres. C’est comme si on demandait toujours le droit de vivre et d’avoir notre identité. Votre initiative, ça vient me toucher, je vais être honnête avec vous, ça vient me toucher. C’est important qu’on puisse mieux se connaitre et mieux travailler ensemble si on veut construire un avenir plus solide pour les générations futures», exprime le Grand chef de la Nation Atikamekw, Constant Awashish.

C’est avec une grande tristesse que le Conseil a appris que les dépouilles de 215 enfants ont été localisées le 28 mai dernier sur le site d’un ancien pensionnat autochtone à Kamloops, en Colombie-Britannique.

Cette macabre découverte vient illustrer d’une terrible façon un sombre chapitre de l’histoire de notre pays sur le déracinement des communautés autochtones et sur les efforts qui ont été déployés pour les dépouiller de leur culture et de leur identité.

Le Conseil souhaite que les gouvernements du Canada et du Québec mettent tout en oeuvre pour enquêter sur ce qui s’est réellement passé dans les 129 pensionnats autochtones, dont une douzaine étaient situés sur le territoire québécois.

Le Conseil accueille très favorablement le projet de loi fédéral qui vise à créer la Journée nationale de vérité et de réconciliation, un nouveau jour férié devant être fixé au 30 septembre.

«Au nom de nos citoyens et citoyennes, nous voulons affirmer notre fierté d’avoir un mot atikamekw, Shawinigan, comme nom de ville. Nous avons amorcé des discussions avec la Nation Atikamekw et nous souhaitons établir des collaborations afin de faire grandir nos communautés respectives. J’ai toujours été extrêmement fier de Shawinigan, le nom atikamekw Portage sur la crête. Nous avons une excellente relation Constant Awashish et moi. Nous avons aussi des projets avec la communauté autochtone. C’est un premier pas vers une collaboration entre nos communautés», exprime le maire de Shawinigan Michel Angers.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires