Shawinigan: surplus financier de 973 000$ en 2019

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Shawinigan: surplus financier de 973 000$ en 2019
Le directeur du service des finances et trésorier Alain Gravel. (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

SHAWINIGAN. Lors de l’assemblée publique du conseil municipal de Shawinigan mardi soir dernier, le maire Michel Angers a présenté les faits saillants du Rapport financier et du rapport, sans réserve, pour l’année 2019 alors que les documents ont été déposés par le directeur du service des finances et trésorier, Alain Gravel.

Il faut savoir que les municipalités du Québec ont obtenu un allègement du gouvernement afin de pouvoir mettre en place tout ce qui était lié à la COVID-19, puisque ces états financiers doivent être présentés habituellement en mai ou juin.

La Ville de Shawinigan a réalisé un surplus de 972 674$ pour la dernière année.

Pour les revenus comparativement au budget, ce sont les nouvelles constructions (859 000$) et l’augmentation des droits de mutation (548 000$) qui expliquent principalement la hausse.

Concernant les dépenses, le coût de l’enlèvement de la neige supérieur de 1 275 000 $ aux prévisions de 7,9 M$ et la voirie municipale de 407 000$ de plus que prévu expliquent principalement la différence en lien au budget.

L’endettement net à long terme passe de 179 M$ à 186 M$, soit une hausse de 7 M$ principalement liée aux projets de mise aux normes des infrastructures de l’eau potable et du projet d’assainissement des eaux usées du secteur Lac-à-la-Tortue.

Également, il est à noter qu’en matière de financement de projets par règlement d’emprunt, excluant le projet de mise aux normes des infrastructures de l’eau potable, la limite de 16 millions $ établie par le conseil en 2016 a été respectée. Ces projets de financement se sont limités à 14,8 M$.

«J’attire votre attention sur le fait que, lorsqu’on analyse la dette, il faut aussi mettre en parallèle nos investissements en immobilisations, indique le maire Angers. La valeur nette des immobilisations de la Ville est passée de 480,7 millions $ à 508,5 millions $, soit une hausse de 27,8 millions $ comparativement à une hausse de 7 millions $ de l’endettement.»

Les coûts liés à la pandémie

À la fin du mois de juin dernier, la Ville de Shawinigan avait publié un communiqué de presse indiquant que la pandémie allait engendrer des coûts supplémentaires allant entre 2 et 3 M$.

«On demeure encore dans ces ordres financiers. Ce qu’on ne sait pas, c’est quelle sera l’aide du gouvernement. Le gouvernement fédéral s’est avancé pour le transport en commun. Pour le gouvernement provincial, on a aidé à peu près tout le monde, sauf ceux qui vont au bat, le monde municipal. Donc on reste extrêmement prudent. Toutefois, la construction ça ne va pas trop pire et la vente de maisons aussi. Est-ce que ça pourra amoindrir le tout? L’impact le plus important c’est que ça dure. Tout ce qu’on fait pour faire attention à la pandémie, c’est des coûts qui se rajoutent tout le temps», répond M. Angers.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des