Sherbrooke explose à Shawinigan

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Sherbrooke explose à Shawinigan

Tout comme lors du match de vendredi soir, les Cataractes de Shawinigan ont travaillé d’arrache-pied, mais en vain. Les hommes de Daniel Renaud se sont inclinés par la marque de 9 à 4 face au Phoenix devant 2768 spectateurs au Centre Gervais Auto.

Si Samuel Poulin (2 buts, 6 passes) et Félix Robert (3 buts, 4 passes) ont été les catalyseurs offensifs pour les visiteurs, chez les locaux, Mavrik Bourque (1 but, 2 passes), Valentin Nussbaumer, Vasily Ponomarev (1 but, 1 passe) et Charles Beaudoin ont assuré la réplique.

Devant son filet, Justin Blanchette a repoussé 20 tirs au but avant de céder sa place à Antoine Coulombe, tard en 3e période.

Tout comme lors du dernier match entre les deux équipes, le premier engagement fut assez chargé. D’abord, il ne fallut que 10 secondes aux visiteurs pour prendre les devants. Profitant d’une erreur à la ligne bleue des Cats, Félix Robert reçut une passe parfaite, s’avança seul devant Blanchette qu’il déjoua à l’aide d’un tir parfait dans la lucarne. Sur la séquence, lors de son déplacement sur la droite, Blanchette sembla se blesser à l’aine. Il reçut les soins de Kyle Sutton avant de finalement retourner devant son filet.

La réplique vint du bâton de Mavrik Bourque (8e) près de 5 minutes plus tard lorsque sa passe pour le devant du filet dévia sur le patin d’un défenseur pour aller se loger au fond de la cage défendue par Thomas Sigouin. Sur la séquence, Marc-Antoine Pépin et William Cummings récoltèrent des mentions d’aide.

Belle occasion à mi-chemin lorsque les hommes en jaune bénéficièrent d’un double avantage numérique. En avantage numérique, après avoir vu le #22 toucher le poteau, Valentin Nussbaumer (4e) reprit le contrôle du disque, se dirigea vers l’enclave et décocha un tir des poignets parfait dans le haut du filet. Bourque et Ponomarev se firent complices de l’attaquant suisse.

Quelques minutes plus tard, le vétéran gardien des Cats se montra magistral alors que son plongeon lui permit de stopper un tir à bout portant d’un adversaire, préservant ainsi la mince priorité des locaux. Malheureusement, Félix Robert s’assura de ramener tout le monde à la case départ lorsqu’il fit preuve de ténacité avec moins de 3 minutes à faire. Après avoir vu son tir être bloqué par Blanchette, le vétéran de 20 ans reprit possession de la rondelle, revint dans l’enclave avant de placer un tir des poignets sous le bras de Blanchette.

Tout comme lors du match de vendredi, les visiteurs jetèrent une douche d’eau froide sur les hommes en jaune alors qu’ils marquèrent en toute fin d’engagement. Le vétéran défenseur Yann-Félix Lapointe appuya l’attaque et convertit un juteux retour de lancer.

Malheureusement, les visiteurs trouvèrent une façon d’amorcer le deuxième engagement avec force. Samuel Poulin prépara habilement le 3e but du match de Félix Robert. La réplique vint en avantage numérique lorsque Charles Beaudoin (4e) accepta une passe précise de Xavier Cormier avant de déborder le long de l’aile gauche et de glisser la rondelle entre les jambières de Sigouin.

La foule du Centre Gervais Auto retint son souffle lorsque Jérémy Martin, à la suite d’un contact avec un joueur du Phoenix en zone ennemie, dut retraiter au vestiaire, visiblement incapable de mettre du poids sur sa jambe droite. L’attaque massive frappa à nouveau en toute fin d’engagement lorsque Vasily Ponomarev (3e) sauta sur un retour de lancer et créa l’égalité en glissant la rondelle sous la jambière de Sigouin.

Encore une fois, les visiteurs touchèrent la cible dans les premiers instants de la période. Cette fois, ce fut au tour de Bailey Peach de compléter la séquence initiée par Samuel Poulin et Félix Robert. Puis, évoluant avec un homme en plus pour la première fois du match, le Phoenix inscrivit un 6e filet, celui d’Alex-Olivier Voyer qui fit dévier le tir de Xavier Parent. En moins de 3 minutes, les visiteurs prenaient les devants par 2 buts.

Le capitaine des visiteurs, après avoir accumulé 6 passes, marqua son premier du match lorsqu’il prit de court le gardien des Cats. Un 8e filet, celui de Nathael Roy, chassa Blanchette de la rencontre et permit à Antoine Coulombe de faire son apparition dans le match. Encore affamé, Samuel Poulin profita d’une bévue en défensive de Marc-Antoine Pépin pour inscrire son 2e filet du match, son 8e point par la même occasion.

Daniel Renaud et sa bande profiteront d’une semaine de congé avant de reprendre le collier vendredi soir alors que l’Océanic de Rimouski et Alexis Lafrenière seront de passage au Centre Gervais Auto. La rencontre débutera à compter de 19h30.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des