SIM-Cognibox vise l’international

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
SIM-Cognibox vise l’international
Plus d'une centaine de personnes oeuvrent au sein de SIM-Cognibox. (Photo : L'Hebdo / Bernard Lepage)

PME. Dans le but de passer à une vitesse supérieure et percer le marché international, SIM-Cognibox a annoncé dans les derniers jours l’entrée de nouveaux partenaires chevronnés au sein de son actionnariat.  

BDC Capital, Fondaction et Groupe W Investissement se joignent à Georges Karam qui agira dorénavant comme chef de la direction du fleuron shawiniganais. Chantal Trépanier devient quant à elle présidente et chef de la stratégie.

«Nous désirions nous donner les moyens, tant en termes financiers que d’expertise, de vivre une croissance soutenue. Nous voulions aussi travailler avec des gens partageant les mêmes valeurs que nous, prêts à maintenir emplois et opérations à Shawinigan. Tout cela afin de déployer encore davantage notre technologie à l’international», a expliqué celle qui dirigeait l’entreprise depuis 20 ans.

Cognibox, le produit vedette de la PME localisée sur la 5e rue de la Pointe, est un logiciel qui a révolutionné la gestion de la sous-traitance au Québec en compilant les informations relatives à la santé et sécurité, au développement durable, à la qualité et aux approvisionnements pour plus de 8000 sous-traitants réalisant des travaux chez plus de 250 donneurs d’ordres. Ceux-ci proviennent de plusieurs domaines comme les mines, l’aérospatiale, l’agroalimentaire, la chimie, les pâtes et papier, les produits pharmaceutiques et les services publics.

Georges Karam.

«Cognibox est promis à tout un avenir, c’est un produit de pointe dans un secteur en émergence. Le potentiel est énorme, les assises sont solides et diversifiées», estime pour sa part Georges Karam, entraîneur à l’École d’Entrepreneurship de Beauce qui a fait sa marque dans le monde des technologies de l’information.

Avec le tandem Karem-Trépanier, SIM-Cognibox aura une équipe dirigeante de premier plan alors que le premier a été lauréat du Grand Prix de l’Entrepreneur d’Ernst & Young pour le Québec en 2012 tandis que la seconde a remporté le Grand prix femme d’affaires du Québec en 2013 et le Prix PDG de l’année Investissement Québec en 2015.

Fondé en 1972 au Collège Shawinigan (alors appelé Cegep de Shawinigan), le SIM (Service d’intervention sur mesure) a véritablement pris son envol sous le leadership de Chantal Trépanier qui a amorcé le virage technologique ayant mené à la création du logiciel Cognibox, moteur principal de la croissance de l’entreprise qui en a fait l’un des plus importants employeurs en Mauricie.

L’injection des capitaux de BDC Capital (3 milliards de dollars sous gestion), Fondaction (actif de plus de 2 milliards de dollars), Groupe W Investissement (firme d’investissement privée) de même que ceux de Georges Karam permettront à l’entreprise shawiniganaise de passer à un autre niveau termine Chantal Trépanier.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des