Soccer à Mont-Carmel: de 60 à 300 joueurs en six ans

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Soccer à Mont-Carmel: de 60 à 300 joueurs en six ans
Cette année, le club franchira le cap des 300 joueurs. Environ 80% d'entre eux résident à Notre-Dame-du-Mont-Carmel. On retrouve également des joueurs de Shawinigan, Trois-Rivières, Saint-Maurice, Saint-Étienne-des-Grès et Saint-Boniface. (Photo : (Photo courtoisie))

NOTRE-DAME-DU-MONT-CARMEL. En six ans, le club de soccer Les Chevaliers de Notre-Dame-du-Mont-Carmel est passé de 60 joueurs à plus de 300. Le club a même atteint le plus haut niveau de jeu possible au Québec avec son équipe senior AAA.

Il faut dire que les Chevaliers ont développé un modèle bien différent de celui des autres clubs de la région. «Notre modèle, c’est celui européen, explique André Thomas, fondateur du club. Les entraineurs sont tous qualifiés. Ce ne sont pas des parents ou des bénévoles. Ce sont des joueurs de nos équipes senior et quelques anciens joueurs.»

«On accueille les jeunes à partir de l’âge de 4 ans et notre objectif est d’en faire des joueurs complets à l’âge de 17 ans, ajoute ce dernier. Le cheminement qu’ils suivent a pour but de leur permettre d’intégrer une équipe senior.»

Et peut-être même une équipe professionnelle, qui sait! Du moins, les jeunes auront la chance de démontrer leur savoir-faire cet été devant un recruteur européen représentant une quinzaine de clubs. Il sera de passage à Notre-Dame-du-Mont-Carmel les 13 et 14 juillet.

Le camp de recrutement s’adressera aux joueurs de 12 à 22 ans. «Le meilleur d’entre eux se méritera une semaine d’essai dans une équipe en Europe», indique M. Thomas.

Ce dernier a aussi pour objectif de voir les Chevaliers devenir un club omnisports, c’est-à-dire une organisation gérant plusieurs disciplines sportives distinctes. «On a de bonnes chances pour le baseball cette année, mais ça reste à suivre», soutient M. Thomas.

«J’y ai toujours cru. Au début, les gens me trouvaient fou. Maintenant, ils voient ça d’un œil différent»

– André Thomas

L’histoire des Chevaliers

Français d’origine, André Thomas a fondé son premier club de soccer à l’âge de 18 ans, dans son pays natal. En 2009, sa femme et lui sont arrivés en Mauricie, poussés par le désir de découvrir le Canada.

«Je suis arrivé le 17 avril et, deux jours plus tard, je devenais entraîneur à Shawinigan», raconte-t-il. Quelques années plus tard, en 2012, il a fait la rencontre d’un papa mordu de soccer à l’école primaire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel. C’est là que l’idée de fonder un club dans leur municipalité a germé.

Malheureusement, son acolyte de l’époque est décédé peu après et n’a pas pu être témoin de l’ascension des Chevaliers. À sa première année, en 2013, le club a accueilli une soixantaine de joueurs. «On avait une équipe senior et des joueurs de 10 ans et moins», se souvient M. Thomas.

21 nationalités différentes

Cette année, le club franchira le cap des 300 joueurs. Environ 80% d’entre eux résident à Notre-Dame-du-Mont-Carmel. On retrouve également des joueurs de Shawinigan, Trois-Rivières, Saint-Maurice, Saint-Étienne-des-Grès et Saint-Boniface. Les Chevaliers, c’est aussi un club réunissant des personnes de 21 nationalités différentes.

«On a maintenant trois équipes senior masculines. L’équipe AAA fait partie des 14 meilleurs clubs du Québec, mentionne fièrement André Thomas. On a aussi une équipe senior féminine composée d’une vingtaine de joueuses.» De plus, le club aura cette année ses premiers joueurs de 16 ans, des jeunes qui font partie du projet depuis le tout début.

Cliniques de perfectionnement

À partir du 11 mai, les Chevaliers tiendront des cliniques de perfectionnement pour les jeunes avant les parties de l’équipe senior AAA, sur le terrain à Notre-Dame-du-Mont-Carmel. Pendant les ateliers, les parents seront invités à prendre part à un 5 à 7. Pour plus de détails, les gens peuvent communiquer avec André Thomas à cette adresse : dtchevaliersmontcarmel@gmail.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des